1er mai : faisons entendre nos casserolades et nos propositions

Chères insoumises, chers insoumis,

Vendredi se tiendra la journée internationale pour les droits des travailleurs et des travailleuses. Pour la première fois, une manifestation dans la rue n’aura pas lieu. Cela ne nous empêche pas d’exprimer notre colère à nos fenêtres concernant nos conditions de travail et nos aspirations à un monde meilleur.

Dans cette crise, il fallait par exemple planifierréquisitionner et nationaliser pour avoir des masques et le matériel nécessaire, notamment sur notre lieu de travail. Pas en profiter pour détruire encore plus nos droits sociaux par ordonnances ! En France, des gens souffrent de la faim en période de confinement et sont mis au chômage partiel, alors que les actionnaires touchent des dividendes. Il faut le dénoncer !

Pour ce 1er mai confiné, organisons à 12h une casserolade (taper dans des casseroles). Invitez vos voisin·es à participer en collant des affiches dans vos immeubles ou en en parlant à 20h aux fenêtres. Filmez ou photographiez votre action. Partagez-la sur vos réseaux sociaux avec le hashtag #PlusJamaisCa et envoyez-les nous pour que nous puissions les partager sur nos réseaux et les mettre en avant dans un article comme nous l’avions fait avec vos banderoles ou avec vos autres idées d’action.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.