“C’est la survie du lycée qui serait menacée”

C’est l’enjeu de la mobilisation des enseignants du lycée Gaston Bachelard, à Bar sur Aube, face aux conséquences catastrophiques pour l’établissement baralbin de la mise en place de la réforme des lycées.

Devant des parents, des citoyens, des élus et des gilets jaunes, explication de la situation et de la mobilisation…

Deux absents de taille (si on peut dire !) :

  • le maire de Bar sur Aube, qui doit penser que puisque l’on ferme Clairvaux pour ouvrir Lavau, il peut bien offrir quelques élèves aux lycées de son ami Baroin ;
  • le député, qui n’a sans doute toujours par reçu le mail d’alerte envoyé par les enseignants en grève à 100% le 6 décembre, et qui avait sereinement répondu aux lycées venus le voir le vendredi 7 décembre qu’il n’était au courant de rien !

En Macronie (pas si) triomphante, la même réponse aurait été faite par la Rectrice : “les enseignants, les parents, les gens quoi… n’auraient pas compris la réforme !” Fonder sa raison en supposant la bêtise des autres, la forme la plus répandue du mépris…

On a vu à quoi cela mène !

Les militant-e-s de l’Aube Insoumise apportent tout leur soutien à cette mobilisation pour le service public d’éducation à Bar sur Aube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *