L’Aube détient le record de France de consommation de pesticides

Par Marc Taubert

Avec 788 tonnes de pesticides dangereux vendus entre 2011 et 2013, l’Aube se place loin devant tous les autres départements de France. En deuxième position vient la Marne, avec 700 tonnes.

carte_illustration_pesticides-3330897
L’Aube et la Marne sont les premières régions de France où sont vendues des pesticides avec des substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques. / © Robin des Bois

C’est un record dont se seraient bien passés les deux départements de la région, l’Aube et la Marne, respectivement premier et deuxième du classement des ventes de pesticides dangereux pour la santé.

Ce classement, établi par l’association Robin des Bois, explique que ces zones sont “les plus gros utilisateurs de pesticides cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques.”

Dans son Atlas de la France Toxique (Arthaud), les auteurs précisent : “Les C sont des mélanges ou des substances susceptibles de provoquer un cancer, les M sont susceptibles d’induire des anomalies génétiques héréditaires et les R de porter atteinte aux capacités reproductives, au développement, des fœtus et aux capacités cognitives.”

Deux départements qui sont très tournés vers l’agriculture et la viticulture. Ainsi, 63% de l’espace départemental de l’Aube est occupé par l’agriculture selon un rapport de l’Agreste (2011) avec “une forte concentration des exploitations”. Le blé, l’orge la betterave ou la pomme de terre sont massivement produits sur ces terres.

La Marne est elle aussi concernée par ces cultures, au premier rang desquelles se trouve le colza (troisième département producteur en France). Mais aussi, bien sûr, le secteur de la viticulture, avec le Champagne, grand consommateur de pesticides et de glyphosates.

Une fois de plus, l’Aube est en première position sur l’utilisation de glyphosate, avec 276 tonnes consommées. La Marne n’est cette fois-ci pas deuxième, mais 12e avec 170 tonnes utilisées.

On retrouve cette substance dans le Roundup®, produit phare de Monsanto, et dans de nombreux autres désherbants. Il “s’introduit dans la sève de tous les végétaux ciblés jusqu’aux extrémités des radicelles. En quelques jours voire en 6 heures, c’est plié. Les désherbants au glyphosate sont aujourd’hui les plus utilisés dans le monde”, explique l’association.

Elle conclut : “Alors que le Centre international de recherche sur le cancer répertorie le glyphosate comme probablement cancérogène, l’Agence européenne de sécurité des aliments considère qu’il n’est probablement pas cancérogène.”

Les chiffres :

Pesticides Cancérogènes, Mutagènes et Reprotoxiques (CMR):

– Ardennes (60e position) : 81 t
– Haute-Marne (62e position): 73 t

Glyphosate (tonnes de substance active):

– Haute-Marne (57e position): 63 t
– Ardennes (62e position) : 43 t

carte_pesticides-3330973
Source :http://www.robindesbois.org/
carte_glyphosates-3331149
Source :http://www.robindesbois.org/

Une pensée sur “L’Aube détient le record de France de consommation de pesticides”

  1. Voilà qui n’est pas une surprise, et c’est bien affligeant… A preuve l’article qui y avait été consacré dans le blog du PG 10 en … février 2016 ! Tout cela pour constater que le nouveau député LREM de la première mène une politique tristement clientéliste de défense du glyphosate (en adoptant la ruse gouvernementale de proposer un délai à cinq ans, histoire de pouvoir reprendre le processus d’autorisation indéfiniment !) La seule solution : c’est l’arrêt immédiat, comme l’ont demandé les députés de la France insoumise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *