Diviser pour mieux régner

Le “moderne” Emmanuel Macron use des vieilles ficelles en restant silencieux derrière son Premier Ministre, Edouard Philippe, qui vient de lancer (ce vendredi et la semaine prochaine) “une grande consultation” auprès des élus de l’ensemble de la région concernée par le projet controversé de construction d’un aéroport sur la commune de Notre Dame des Landes en Loire Atlantique.

En recevant le rapport des Médiateurs, le 13 décembre dernier, Édouard Philippe a réitérée l’annonce faite par Emmanuel Macron d’une décision “claire, et assumée par le gouvernement” avant la fin du mois de janvier. Toutefois, il ne veut pas endosser l’échec politique qui pourrait découler d’une décision que la raison impose : celle d’optimiser l’aéroport existant de “Nantes-Atlantique“, moins coûteux et plus respectueux de l’environnement que la construction d’une nouvelle infrastructure aéroportuaire impactant des terres de culture. L’urbanisation détruit la surface d’un département tous les 7 ans.

Depuis 1963, c’est la première fois que cette issue est sérieusement évoquée.

Toutefois, cette hypothèse non confirmée (le Premier Ministre ayant reculé sa décision prévue initialement à la mi-janvier) n’invite pas au triomphalisme.

ZAD_NDDL_20180106Beaucoup de questions se posent, notamment celle des ZADistes, ces militants venus défendre physiquement la zone concernée depuis 6 ans.
Certains d’entre eux sont restés pour construire une société expérimentale “non-conformiste” (voir en cliquant sur ce lien) alors que la majorité s’est dirigée sur d’autres ZAD (Zones à Défendre) pour résister à leur spoliation par le système capitaliste et productiviste.

Les ZADistes ne sont pas des “humains sans règles” ! Au contraire, tous ces jeunes répondent à un idéal de vie exigeant que “la société” ne leur propose pas. Ils veulent être respectés et autonomes alors que l’organisation sociale dominante invite à la soumission.

Le mardi 2 janvier, le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a dit sur Europe 1 que la ZAD devra être évacuée. Des propos confirmés sur l’antenne de LCI par la secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, qui a expliqué 3 jours après : “Il va falloir évacuer la ZAD, quoiqu’il arrive.”

Ainsi, le gouvernement, tout en assurant “privilégier le dialogue”, ne donne pas franchement les garanties d’une évacuation pacifique. Selon les informations de RMC confirmées ce vendredi 5 janvier à LCI, l’Etat serait en effet prêt à mobiliser 2 500 militaires et gendarmes afin de déloger les personnes présentes sur la ZAD qui s’opposeraient à tout accord. Dans leurs flashs, les journalistes de France Inter précisent même que le GIGN (Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) viendrait en soutien.

Ces médias informent, bien sûr !

Ils informent qu’un problème réel est posé du fait de la montée en tension qui a duré pendant des années favorisant des excès de comportements de part et d’autre (au-delà de “l’opération César”, souvenons nous des manifestations qui se sont déroulées à Nantes). Ils cultivent déjà l’opinion publique comme quoi la résistance est à bannir. Tout le contraire des vœux des jeunes “modernes”.

Le journal L’express vient de publier un sondage (voir en cliquant sur ce lien) comme quoi 56% des Français seraient favorables à un recours “à la force” pour évacuer la ZAD.

La peur et la division restent bien le terreau de la gouvernance !

Une pensée sur “Diviser pour mieux régner”

  1. Leçons du sondage : LREM très majoritairement le parti le plus répressif de France .. Heureusement qu’ils ont été élus contre le Front National ! Gens de “gôche”, merci encore…
    Et en termes de vieille cuisine, se préparer à retourner sa veste et déguiser l’échec avec des coups de matraque…
    Mais préparer l’opinion à tout accepter au nom de la “sécurité”, de l'”ordre”, quitte à mentir effrontément, en s’appuyant sur un système de propagande qui a abandonné tout esprit critique, ça s’appelle comment …
    Résistance est plus que jamais le mot clé face à cette mise en place d’un fascisme version soft…
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *