Moins de pain, plus de jeux et beaucoup de cons.

 

L’hiver est bien là, avec sa cohorte de misères. Les “naufragés de la N118” se comptent par milliers, mais S.O.S. Méditerranée n’a pu en secourir aucun. Un véritable carnage, sans compter les pauvres transporteurs qui se sont vus interdire de polluer le temps que fonde la neige. Gageons que le salaire de tous ces braves gens qui vient d’augmenter leur permettra sûrement de s’acheter des chaînes à neige… à crédit. Et puis il faut voir le bon côté des choses ça n’est pas donné à tout le monde de partager ne serait-ce qu’une nuit la vie d’un réfugié ou d’un SDF. C’est beau l’empathie !

Bouffe Merde TV et Connards NEWS en ont fait des tonnes sur le sujet. Beaucoup moins en revanche sur les affirmations de Sylvain Maillard, député LREM, qui ne comptait que “50 SDF” dans Paris la ville lumière. Lumière dont beaucoup de gens d’en haut et de leurs suiveurs ne semblent pas être équipés. Mais, on doit l’avouer, sous Macron 1er roi des cons et des banquiers, la pauvreté diminue. Il faut juste savoir calculer, bande de nuls cyniques et fainéants que vous êtes ! Sur ces 50 SDF parisiens, 11 sont déjà morts rien qu’en janvier. Il ne reste donc plus que 39 foutus salopards refusant d’être hébergés. Aller ! une bonne gelée à -15° et il n’y aura plus “d’ici la fin de l’année, […] des femmes et des hommes dans les rues”.

Le bon peuple besogneux et moutonesque va donc pouvoir fêter cela grâce à la fulgurante augmentation de son pouvoir d’achat : +8€ pour un smicard, +26€ pour 5000€ de salaire. Le pied ! Du coup Bruno Bonelli, député LREM (encore un) qui s’agace : “On n’entend que ça, le pouvoir d’achat”, va pouvoir retrouver son calme. Les heureux bénéficiaires de cette substantielle manne macronienne vont donc pouvoir au choix : se payer du Nutella en promo, jouer 6 numéros au loto ou, mieux encore, refiler cette petite fortune à leurs parents retraités qui viennent dans le même temps de perdre mensuellement 3 à 4 fois ce que leurs enfants gagnent en plus. Macron renforce donc la solidarité générationnelle. CQFD.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincus par vos bienfaiteurs, tocards que vous êtes, vous le serez à coup sûr en prenant connaissance des avancées phénoménales annoncées : augmentation du budget des armées, sélection dans les universités, 29% d’expulsion de migrants en plus en janvier 2018 par rapport à janvier 2017, limitation à 80 km/h, suppression de la taxe d’habitation, nouvelle police de prox… heu, non, enfin de “sécurité du quotidien”, recyclage des tentes et duvets des sans-abris et des centrales nucléaires. Tout ça pour votre bien-être et votre sécurité.

Alors, merci qui ?

Une pensée sur “Moins de pain, plus de jeux et beaucoup de cons.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *