22 mars : communiqué de l’espace des luttes

#22 Mars – Communiqué de l’Espace des Luttes
19 mars 2018 dans Espace des luttes
Communiqué de l’Espace des Luttes de la France Insoumise

L’offensive libérale de Macron, depuis les ordonnances sur le code du travail jusqu’à l’annonce de l’agression sur les Cheminots et la SNCF, est d’une ampleur sans précédent dans notre pays. Elle vise clairement à marchandiser tout ce qui ne l’est pas encore et à augmenter drastiquement la rentabilité de ce qui l’est déjà. Les conséquences immédiates de cette politique seront moins d’Egalité, moins de Liberté et moins de Fraternité, dans un monde où nous avons au contraire besoin de plus de lien, plus de solidarité, plus de dignité.

Depuis des mois, l’Espace des Luttes de la France Insoumise soutient, relaie, accompagne les luttes sur le terrain. Nous avons soutenu, et soutenons, les luttes collectives des salariés de PSA, de PIMCKIE, CARREFOUR, de KINGFISHER (Castorama et Brico-Dépot), des EHPADs, de l’Hôpital, de PAGES-JAUNES, d’AIR FRANCE, de GM&S, de G.E. Hydro Grenoble, de McDo (Collectif des salariés de la restauration rapide), de MOBIPEL (groupe ILIAD-FREE), de LA POSTE, de ONET, HOLIDAY INN, Le Collectif des Travailleurs du Jeu Vidéo, et bien d’autres.

L’Espace des Luttes est également aux cotés de luttes individuelles emblématiques : nous avons ainsi soutenu Céline Boussié dans son combat pour la dignité des enfants handicapés accueillis en IME. Nous soutenons également le combat de Philippe Christmann, administrateur CGT de la Fédération de la Construction, Bois et Ameublement, poursuivi en justice pour jet de… Confettis, ou encore Gaël Quirante, victime de discrimination syndicale et de harcèlement par son employeur, La Poste, depuis 10 ans !!

Après les manifs du 15 mars aux cotés des salarié.e.s des EHPADs, dont les revendications pour un peu plus de dignité des soignant.e.s et des soigné.e.s ne sont absolument pas entendues par le ministère de la Santé, et aux cotés des retraité.e.s durement touché.e.s par la hausse de la CSG, nous serons jeudi 22 mars aux cotés des Cheminot.e.s, des salarié.e.s de la distribution, de la RATP, des étudiant.e.s, et de la fonction publique.

Le collectif des Cheminot.e.s Insoumis.es et les militant.e.s de l’Espace des Luttes vous accueillerons sur le Point Fixe de la France Insoumise pendant toute la manifestation.

Enfin, l’Espace des Luttes invite les Groupes d’Action à s’adresser aux citoyen.ne.s-usager.e.s des services publics, tou.te.s concerné.e.s par la volonté de privatisation, seul leitmotiv de l’attaque du statut des cheminots par le gouvernement. Nous les invitons à organiser des caisses de grève en solidarité avec les cheminots, et à inviter toutes les luttes de leurs territoires à converger avec les cheminots et les fonctionnaires le 22 mars. Pour l’Espace des Luttes, il est plus que jamais nécessaire d’organiser une grande marche, un week-end, pour toutes et tous dire « Macron, un an ça suffit ! »

Parce que « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent », luttons !

#Résistance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *