Attentat contre Luis Arce, président élu de Bolivie

Le porte-parole du Mouvement Vers le Socialisme (MAS), Sebastián Michel, a dénoncé jeudi un attentat contre le président élu Luis Arce, dû à l’explosion d’un engin au siège du groupe politique dans le quartier  de Sopocachi de la capitale bolivienne.

Selon lui, cet attentat a été perpétré par un groupe de personnes qui a fait exploser un engin avec de la dynamite alors que se tenait une réunion à laquelle participait le président élu Luis Arce.

« Il y a quelques minutes, nous avons été victimes d’un attentat de la part d’un groupe qui a déposé un paquet de dynamite au siège de campagne où notre président élu Luis Arce en personne était en réunion. Nous sommes très préoccupés par ce qui s’est passé », a déclaré Michel dans une interview accordée à Televisión Universitaria et Red Uno.

Sebastián Michel a déploré que les autorités en charge de la sécurité du pays ne se soient pas prononcées à ce sujet et n’apportent pas la sécurité nécessaire, et encore moins à une autorité qui a été élue par la majorité du peuple bolivien.

« Nous n’avons vu aucune déclaration à ce sujet du ministre du Gouvernement Arturo Murillo, alors, nous pensons que nous sommes à la merci de nous-mêmes, totalement sans protection et que personne ne nous apporte la garantie nécessaire à la sécurité de notre président, » a-t-il ajouté.

Le représentant du  MAS a indiqué que cet attentat fait partie du climat de violence provoqué par des secteurs de droite après la victoire aux élections de Luis Arce.

Michel a précisé qu’au moment de l’attentat, des personnes en charge du contrôle de l’information et de la commission qui travaillait à la cérémonie d’investiture étaient là. 

La cérémonie d’investiture est prévue pour dimanche 8 novembre au palais Législatif et elle mettra fin à presque un an de dictature de Jeanine Áñez.

Réaction du syndicat des mineurs

Urgent : La Fédération syndicale des travailleurs miniers de Bolivie se déclare en état d’alerte devant l’attenta t dont a été victime le siège de campagne du MAS dans la soirée de ce vendredi. Plus de 500 mineurs arriveront à La Paz pour garantir la cérémonie d’investiture de Luis Arce et éviter les irrégularités.

Les réactions de la France Insoumise

https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v8.0&appId=2159849190931207&autoLogAppEvents=1

#Bolivie #Luis Arce nouveau président de Bolivie, presenté par le Mas et Evo Morales sort indemme d'un attentat à la...

Publiée par Jean-Luc Mélenchon sur Vendredi 6 novembre 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.