La télémédecine ne remplacera pas les moyens humains !

Grande nouvelle annoncée par Agnès Buzyn lors de sa venue à Troyes vendredi dernier : l’Aube sera un des plus grands centres de télémédecine du Grand-Est, selon Agnès Buzyn…

Bon, même en admettant que les promesses en ces temps de vote du budget de la sécu se concrétisent, ça va nous donner quoi ? Eh bien l’Est-éclair assure encore une fois le service après-vente de la politique gouvernementale : “La télémédecine se développe à grande vitesse car elle semble être l’un des moyens permettant de lutter contre les déserts médicaux.” Encore une fois, la technologie au service des économies comme solution à tous nos maux !

Qu’on nous permette d’être prudent… Un insoumis à qui j’en parlais me disait le scepticisme d’un de ses amis, exerçant dans le secteur libéral en milieu rural. Comme le dit cet excellent document de l’université suisse de Fribourg, “La qualité de la relation entre le patient et son médecin est un des déterminants majeurs de son succès et conditionne la réussite du traitement médical. La médecine est, par essence, un métier relationnel où toute erreur relationnelle mène à l’insatisfaction du patient et de son médecin. Plus grave, une mauvaise relation initiale peut conduire à une prise en charge inadéquate du patient susceptible de nuire à ce dernier.” Aussi notre ami évoquait-il deux difficultés réelles : la difficulté à évaluer la partie non verbale du questionnement à cause de la distance, et aussi la réticence que pourraient avoir des personnes le plus souvent éloignées des techniques nécessaires à ce type de procédure…

Et donc on va mettre la télémédecine en EHPAD… Mais de quoi donc se plaignent les personnels, qui sont en souffrance sans être entendus depuis des mois ?

Ce point de vue de la raison a été évoqué dans les débats sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale par Adrien Quatennens.

Pour la France insoumise, les réponses aux déserts médicaux se doivent d’être humaines. Parce que nous voulons faire passer la santé d’abord  et pour tous , nous proposons une mesure concrète pour lutter contre les déserts médicaux.

Combler les déserts médicaux et créer un corps de médecins généralistes fonctionnaires rémunérés pendant leurs études, afin de pallier l’insuffisance de médecins dans certaines zones.

Pour en savoir plus sur nos propositions, lisez le livret programmatique sur la santé en cliquant sur l’image !

“La forêt, ça concerne tout le monde.”

Quelques images de la première étape de la Marche pour la Forêt dans l’Aube, à Longchamp sur Aujon.

La Marche pour la Forêt, à l’initiative de l’intersyndicale des personnels de l’ONF, a fait étape à Longchamp sur Aujon le soir du 5 octobre…

Autour des marcheurs, le soir, du monde le soir pour discuter, échanger et écouter les Snic’FOU – trois forestiers sur quatre – chanter les indignations et les colères d’hier pour nourrir celle d’aujourd’hui.. Merci à eux !

Le lendemain, départ d’étape pour Cunfin et un petit discours pour nous rappeler à quelle point cette initiative syndicale est aussi une initiative citoyenne, dans l’intérêt général humain de préservation de notre écosystème !

Bravo à eux, et si pouvez, n’oubliez pas :

Caravane rurale à Bar sur Aube : une réussite !

Cliquez sur l’image, et le camion des Insoumis de Troyes Nord Ouest vous emmènera sur le site de la FI de Bar sur Aube pour lire le compte-rendu de cette initiative réussie grâce à la mobilisation de tous !

Et profitez-en pour voir ce qui se passe dans l’Est du département …

JLM : “Arnaud Beltramme, héros de la condition humaine”

Intervention de Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée nationale le 27 mars 2018 après les attaques terroristes de Trèbes et Carcassonne. Le président du groupe « La France insoumise » a salué le geste de sacrifice du lieutenant-colonel Arnaud Berltrame, « héros de la condition humaine » qui a « remis le monde humain en ordre » en offrant sa vie pour sauver celle d’autrui. Il a affirmé que dans la circonstance, il fallait rejeter la division et les polémiques politiciennes et a invité le Premier ministre à appeler à un deuil national.

 


Voici la retranscription de cette intervention :

Mesdames messieurs, collègues.

À Trèbes et à Carcassonne, comme ailleurs auparavant, l’acte terroriste a déployé une abjecte violence. Mais qui était calculée. Son but : subjuguer la raison, imposer la soumission à la peur qui pousse au chacun pour soi. Et, pour finir, abolir la norme humaine.

Alors que le pire était en place, cependant, j’ose le dire : le mal a été vaincu. Parce que la scène a été inversée. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a remis le monde humain en ordre. Il a réaffirmé la primauté de la compassion. Il a assumé la primauté d’un altruisme absolu : celui qui prend pour soi la mort possible de l’autre, illustrant ainsi les valeurs de foi et de philosophie auxquelles il était attaché personnellement.

En ce sens, le lieutenant-colonel… (Applaudissements) En ce sens, le lieutenant-colonel Beltrame est un héros de la condition humaine. Certes, son sacrifice n’efface ni la douleur, ni le sang, ni la mort. Mais il nous fait devoir. Devoir impératif et impérieux : à notre tour de refuser à l’ennemi quelque victoire que ce soit. Et d’abord celle de la division, de la confusion et de la polémique qui viendrait à nous déchirer. (Applaudissements)

Monsieur le Premier ministre,

Opposition, nous vous disons : nous sommes certains que vous, vos ministres, et tous les services de l’État avez, dans cette circonstance, fait tout ce qui était en votre pouvoir, du mieux que vous pouviez. (Applaudissements)

Monsieur le Premier ministre,

Nous sommes disponibles pour l’union autour de la mémoire de ceux qui sont morts et de l’exemple qu’ils nous donnent. Appelez-nous à un deuil national et nous vous répondrons favorablement. (Applaudissements)”

Manif du 22 mars … Les Insoumis-es y étaient !

Belle mobilisation ce jeudi 22 mars à Troyes pour défendre la SNCF et plus largement les services publics…

Ci-dessous quelques images… Présence des Inosumis-e-s en appui à l’action syndicale, pour le bien commun…

Rendez-vous pour la prochaine, c’est le 19 avril, en attendant que se concrétise la proposition de la France insoumise pour une grande manifestation le week-end, qui permette à tou-te-s les citoyen-ne-s d’affirmer concrètement leur solidarité…

La vidéo

 

 

Quelques photos

No Title