Chili : le fascisme s’en prend aux femmes

En ces jours de lutte contre les violences infligées aux femmes, quelques mots d’hommage à deux femmes chiliennes victimes de la répression de Piñera.

D’abord c’est l’artiste de rue Daniela Carrasco, connue sous le nom “Le Mime’ qui a été retrouvée pendue… Malgré les atermoiements officiels, on a bien un macabre avertissement des forces de police envers les femmes… Le collectif “Ni una menos” a dénoncé le fait qu’elle aurait “été violée et torturée jusqu’à la tuer”.

Daniela Carrasco

Ci-dessous une vidéo de l’hommage qui a été rendu à l’artiste…

C’est l’Etat criminel qu a tué Daniela Carrasco”

Autre victime, Albertina Martínez Burgos, 38 ans, photographe et reporter chilienne qui couvrait les manifestations au Chili a été retrouvée morte chez elle le jeudi 21 novembre. Ses disques durs et toutes ses photos ont disparu. Sa famille réclame une enquête indépendante sur  ce décès qu’elle qualifie d’assassinat politique.

Albertina Martinez Burgos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *