Convention, Élection présidentielle, consultation populaire : compte-rendu de l’Assemblée des groupes d’action

C’est Michel Bach, du GA de Bar sur Aube, et Patrick Collot, du GA de Troyes qui avaient été tirés au sort pour participer, ce samedi 19 septembre, à l’Assemblée trimestrielle des GA. Ci-dessous le premier jet du compte-rendu national.

Michel et Patrick feront un CR plus détaillé et répondront aux questions des Insoumis-e-s Aubois-e-s lors de la visio hebdomadaire du jeudi 24 septembre

Réuni·es en Assemblée des groupes d’action à Montreuil, près de 80 animateurs et animatrices de groupes d’action venu·es de partout en France ont travaillé toutes la journée sur différentes thématiques relatives à l’action de La France insoumise

Ils et elles ont d’abord échangé sur les bonnes pratiques à avoir au sein de leur groupe : tenir des réunions régulières, durant lesquelles la parole est alternée entre femmes et hommes, entre nouveaux·elles et anciens militant·es, préparées avec des ordres du jour et des comptes-rendus, permettant de s’auto-former.

Au sujet de leurs actions sur le terrain, ils et elles ont mis en avant la participation aux mouvements sociaux, le lien avec les acteurs associatifs locaux. Ils et elles ont insisté sur la présence dans les quartiers populaires, les campagnes d’inscription sur les listes électorales, l’organisation d’événements innovants comme les ciné-débats.

Sur les pistes d’amélioration des groupes d’action, la réflexion s’est notamment portée sur la redynamisation des groupes inactifs. Des tables ont fait remonter la nécessité de disposer de locaux. L’idée d’un kit/livret des animateur·ices de groupes d’action a émergé. Certain·es évoquent la nécessité d’une coordination départementale sans retomber dans les travers de l’organisation de parti.

Un accord complet se dessine en faveur d’une candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2022. Dans le cas où il ne serait pas candidat, la prochaine Convention de La France insoumise devra décider d’un processus de désignation d’une autre candidature.

Au sujet de la Convention, les participant·es proposent d’y travailler à la construction de la fédération populaire, d’approfondir la réflexion programmatique et de travailler sur une feuille de route pour l’élection présidentielle de 2022.

Les participant·es ont ensuite travaillé sur la consultation populaire et le futur audit citoyen de l’abstention de La France insoumise. Diverses propositions d’améliorations des questionnaires et formulaires ont émergé.

Un compte-rendu plus détaillé sera publié ces prochaines semaines. Comme lors de la précédente Assemblée, le pôle des groupes d’action publiera un récapitulatif des avancées mises en place suite à cet événement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.