Dix millions de fraude à la Sécurité Sociale ?

En ces temps ou le néolibéralisme du gouvernement ne connaît plus de limites, et envisage dans le PLFSS 2020 de voler sur nos cotisations ce qu’il a lâché sous la pression des gilets jaunes en décembre, le combat de Raymonde et Claude Didierjean prend encore plus de sens !

En cause, la façon bien désinvolte dont l’établissement de Bourbonne les Bains joue sur le soit-disant “flou” de la législation (alors que le texte est précis – “5 sites d’application”) pour ne faire aux curistes que trois applications au lieu des cinq prévues dans le remboursement forfaitaire de la Sécurité Sociale. Et, le comble, ils sont loin d’être les seuls à ainsi abuser des fonds publics !

Raymonde et Claude ont, comme vous pourrez le lire dans les deux articles ci-joints, mené tous les combats possibles : pétition, lettres aux députés, interpellation de la CAM, concours d’un avocat…

Lire l'article de Que Choisir ?

DIX MILLIONS DE FRAUDE POTENTIELLE

Les deux soins manquants peuvent être facturés 180€ indûment, voire  plus.Sur les 71 stations interrogées, 63 ont répondu : 47 stations (75%) seraient hors la loi.Á 470 000 curistes RH par an en 2017 sur 2 ans, si 60% ont subit cette fraude, on obtient :

940000x180x60% = 10 476 000 € pris dans nos poches

Conséquence de ce dévouement à la cause commune : sous prétexte de non-respect du règlement intérieur, le PDG de VALVITAL, M. Bernard Riac, propriétaire de onze établissements dont celui de Bourbonne les Bains leur refuse l’accès à ses onze établissements, alors que les eaux de Bourbonne les Bains sont les plus adaptées au traitement de l’ostéoporose de Raymonde et de la coxarthrose sévère de Claude… 

Lire l'article de FR3 Grand Est
L'aspect juridique de l'affaire : lisez la lettre de l'avocat de Raymonde et Claude

Raymonde et Claude ont quand même reçu une réponse de la sécurité sociale : si l’on y lit que le “flou” de la législation amènera à une nouvelle rédaction de l’article incriminé en 2020, on y lit aussi que ” le préjudice à la sécurité sociale n’est pas clairement établi dans la mesure où un supplément serait facturé aux curistes par l’établissement thermal pour la délivrance de 5 applications” ! Est-ce à dire qu’il est normal que des soins remboursés par la SS soient en plus facturés à l’usager ?

L’Aube insoumise tient à affirmer son soutien à ce combat juste et courageux.

Elles vous appelle à signer la pétition en cliquant sur le bouton en haut de l’article !

Elle saisit son groupe parlementaire, et en particulier les deux députés référents des départements de l’Aube (Adrien Quatennens) et de la Haute-Marne (Caroline Fiat) pour interpeller sous la meilleure forme la ministre de la santé, et proposer toute disposition législative susceptible de mettre fin à ce scandale !

Le livret programmatique de la France Insoumise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *