Épreuves de contrôle continu du BAC Blanquer : les élèves sacrifiés

Jean-Michel Blanquer – Crédits : Ecole polytechnique Université Paris-Saclay
[CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)]

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Les premières épreuves communes du contrôle continu (E3C) du nouveau baccalauréat de Jean-Michel Blanquer doivent se dérouler dans les lycées ces prochains jours. Elles mettent au jour les effets d’un baccalauréat à géométrie variable qui désorganise complètement l’Éducation nationale. Ce sont les lycéen·nes, mal préparé·es et stressé·es, qui en sont les premières victimes.

La mobilisation des enseignant·es, parents d’élèves et lycéen·es contre ces épreuves est exceptionnelle : les blocages d’établissements et rassemblements se sont multipliés en quelques jours de La Rochelle à Marseille, en passant par Bordeaux, Poitiers, Paris ou Lille. Ministre du chaos, Jean-Michel Blanquer refuse de les entendre.

Le groupe parlementaire de La France insoumise demande à Jean-Michel Blanquer d’annuler ces épreuves de contrôle continu et d’abandonner sa réforme du baccalauréat. Ce dernier doit rester un examen national afin de garantir l’égalité de tou·tes les bachelier·es.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *