La France insoumise condamne fermement les propos de Valérie Pécresse

10 mai 2020, communiqué national

Communiqué de La France insoumise

« Avec les réseaux de La France insoumise, il y a des personnes qui cherchent à déstabiliser la société française et les institutions. On les a vu mettre le feu à des établissements scolaires » a affirmé ce dimanche 10 mai Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, sur Europe 1.

Nous condamnons fermement – et sans violence – ces propos de Valérie Pécresse. À force de suivre les manifestations depuis son canapé, elle a à l’évidence fini par croire ce qu’en montrent les chaînes d’information en continu. Nous le répétons pour elle : La France insoumise a toujours condamné les violences, partout et qui que ce soit qui les provoque. Même quand il s’agit du préfet Lallement et du ministre Castaner.

Alors que Valérie Pécresse a attaqué plus tard dans l’émission les « polémiques politiciennes », elle se rend coupable par ces propos d’injures scandaleuses à l’égard de notre mouvement politique qui n’a cessé depuis le début de la crise du coronavirus d’être dans une attitude constructive et propositionnelle. Peut-être la présidente de région considère-t-elle que les initiatives de collecte de produits alimentaires et de première nécessité au profit des associations organisées par nos élu·es et militant·es participent d’une volonté de « déstabiliser la société française » ?

Celle qui est coupable du sous-investissement public chronique dans les établissements scolaires franciliens et qui a mis sur pied un plan de déconfinement des transports irresponsable et dangereux devrait s’interroger sur la violence sociale de sa politique plutôt que de s’abaisser à des attaques infondées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.