La solidarité n’est pas un crime

Cédric Herrou

L’absolution définitive pour Cédric Herrou est une victoire pour la justice et aussi pour le bon sens : le 13 mai, la cour d’appel de Lyon a acquitté Cédric Herrou, l’agriculteur français qui avait été condamné en 2017 par le tribunal de Nice pour « aide et complicité d’entrée irrégulière » par la frontière franco-italienne dans la Vallée de la Roya.

Cette phrase et les précédentes, ainsi que la décision du Conseil constitutionnel de 2018 selon laquelle « l’aide désintéressée au séjour irrégulier n’est pas susceptible de conséquences juridiques », devraient convaincre les autorités parisiennes de revoir les lois afin que les actions de solidarité ne soient plus jamais considérées comme un délit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.