Une pensée sur “Les gilets jaunes : ce n’est pas un mouvement de droite (2)”

  1. Il est bien que le mouvement ait évolué dans le sens de la révolte populaire qu’incarne les gilets jaunes. Merci à ceux qui dès le début ont compris le cri, sans récupération, mais en s’identifiant à des gens qui, pour la grande majorité expriment à leur manière, tout le combat qui est le nôtre. Il est nécessaire d’analyser et de réfléchir à ce qui se passe sur le terrain, les contradictions, mais aussi la solidarité et les revendications certes hétéroclites, mais souvent proche des nôtres. L’ignorance des gens du sujet politique doit nous interpeller, à tel point qu’il est difficile d’expliquer que ce qu’ils font en ce moment, c’est de la POLITIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *