Municipales : que faire le 15 mars ?

Le premier tour des élections municipales a lieu dimanche… Et, loin s’en faut, tous les électeurs de l’Auber n’auront pas la possibilité de choisir une liste insoumise, malgré les efforts de tou-te-s pour construire dans le département de réelles listes d’alternance citoyenne.

Devant cette situation, pas de consigne de vote … jamais ! Mais deux points de vue…

Résister à la politique ultra-libérale

Les élections municipales auront lieu dans quelques jours. La coordination départementale de La France Insoumise apporte son soutien total à la liste St Julien à gauche, mené par Jean-Marc Weinling pour Saint Julien les Villas.

En cette période particulière d’intenses luttes sociales, face à la dérive autoritaire du gouvernement et du président de la république muselant le débat démocratique par le 49.3, La France Insoumise rappelle son soutien à la lutte contre la réforme des retraites véritable arme de guerre contre le peuple français ouvrant la voie à l’appauvrissement général tandis qu’une poignée de multinationales mettront sans vergogne la main sur les 320 milliards que représentent pour eux ce nouveau marché par le biais de la capitalisation.

La France Insoumise appelle à rejeter partout dans le département ceux qui se réclament de la politique LREM ou qui bénéficient de son soutien, ainsi que les listes de droite (LR ou affiliées) et d’extrême droite (RN ou affiliées) qui ne sont en aucun cas une voie émancipatrice pour notre peuple et invitent tous les habitants de notre département partout où cela sera possible à utiliser le bulletin de vote des listes de gauche pour résister à la politique ultra libérale qui détruit chaque jour un peu plus la solidarité et la cohésion de notre pays. 

Yves Bouteiller

Représenter le peuple en lutte

Les élections municipales auront lieu dans quelques jours.

C’est, après les élections européennes, un nouveau rendez-vous institutionnel avec le peuple français. Mais ce n’est pas le seul qu’a honoré la France Insoumise depuis l’élection d’Emmanuel Macron : elle a été présente dans les cortèges des gilets jaunes, dans la mobilisation contre la privatisation des aéroports de Paris, elle a été force active, jusqu’au Parlement, dans la bataille contre le projet de réforme des retraites.

Par rapport à l’échéance municipale, les groupes d’action dans le département de l’Aube se sont mis dès le début au service de la constitution de listes citoyennes. Amener les citoyens à porter leur programme au conseil municipal, plutôt que de travailler au renforcement de tel ou tel appareil : démarche aboutie à Saint -Julien les Villas, démarches inabouties dans les autres villes du département. Mais nous voulons aussi exprimer toute notre gratitude à tous les Insoumis qui, loin des grands centres, dans la discrétion de leur campagne, font progresser la cause de l’avenir en commun au plus près d leur lieu de vie et de travail.

Bravo à Jean-Marc Weinling et son équipe qui donnent la possibilité d’un choix d’avenir et de progrès aux électeurs de Saint Julien les Villas. Pour les autres, comme d’habitude, la France Insoumise ne donnera pas de consigne de vote : nous faisons confiance aux Aubois pour s’emparer avec pertinence de leur bulletin de vote pour censurer toutes les politiques néo-libérales, quelle que soit l’étiquette dont elles s’affublent. 

Voter pour une municipalité de progrès, c’est voter contre une réforme des retraites qui mettra en difficulté les Centres Communaux d’Action Sociale, c’est voter contre la prolongation de l’utilisation des pesticides qui continueront lentement d’empoisonner nos villes, c’est s’opposer à ce que nos communes soient noyées sous des déchets plastiques à usage unique jusqu’en 2040.

C’est vouloir en faire des lieux d’accueil pour tous ceux qui fuient la guerre et la misère !

Ces combat-là, et bien d’autres, les Insoumis-e-s  ne sont pas les seul-e-s à les porter : merci et solidarité à tous les camarades que nous croisons, dans les syndicats, dans les associations, dans les mobilisations, sur le terrain des luttes.

Les Insoumis du département sauront reconnaître celles et ceux de ces combattants qui se sont donné comme mission supplémentaire de représenter le peuple en lutte dans les conseils municipaux à venir. Ils leur apporteront tout le soutien nécessaire à cette étape du combat contre le capitalisme financier et l’autoritarisme macroniste

Michel Bach

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.