L'Aube Insoumise

“On pourra pas dire qu’on n’a pas vu venir le fascisme, il arrive en klaxonnant !”

Si le titre est un peu provocateur, on le doit à la personnalité de son auteur, l’humoriste Guillaume Meurice. Même derrière le rire (jaune!), trois événements de l’actualité (entre mille autres) nous alertent sérieusement.

Claire, libre après trois jours de calvaire

Rassemblement de soutien à Claire (Photo Humanité)

Voilà ce qui est arrivé à Claire, chômeuse et militante de la CGT. Interpellée violemment en marge de la manifestation contre la loi de sécurité globale (elle est traînée par les forces du désordre sur plusieurs mètres place de la République), elle est mise en garde à vue pendant 48 heures et passe une nuit au dépôt. 28 ans, mère de famille, elle est appréhendée par la BRAV-M sous les yeux stupéfaits de son amie… et au bout de trois jours, comme il faut bien trouver quelque chose, un des policiers porte plainte contre elle parce qu’elle lui aurait donné un coup de pied… Voilà une première raison de manifester samedi : non à la criminalisation de l’action syndicale !

Big brother nous regarde !

Encore une fois, c’est en catimini que LREM détricote nos libertés ! Trois décrets passés inaperçus permettent le fichage des citoyens non plus seulement sur leur activité politique, mais également sur leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses. S’y ajoutent les données de santé et les “habitudes de vies”.

Pour plus de détails, lisez l’article de la Quadrature du Net. Voilà une deuxième raison de manifester samedi ! Non aux fichages des militants politiques !

Vers la guerre civile ?

Depuis le temps que nous dénonçons la dérive autoritaire de LREM et la complaisance envers les éléments extrêmes de la police… Nous sommes à la veille de la catastrophe… A preuve, ce tweet, depuis effacé, d’un groupuscule policier “Hors service”..

Et le torchon Valeurs actuelles de jouer avec le feu. Sous le titre indécent “Faut-il ouvrir le feu sur les black blocs”, un condensé de réflexions cauteleuses pour propager la haine. On vous laisse juges : “Faut-il ouvrir le feu sur les black blocs ? A cette question, nombreux sont les Français qui, désormais, auraient probablement envie de répondre spontanément : Oui !” et pour commenter le tweet : “Y a-t-il eu appel au meurtre ? La réponse est aussi immédiate qu’évidente : Non !” Inciter à la haine, à la violence, livrer le peuple à la tourmente plutôt que de viser à son bonheur dans une planète harmonieuse, la bourgeoisie du 21 ème siècle n’a plus rien à envieraux Versaillais de la Commune ni à la bourgeoisie capitularde de 1939. Voilà une troisième raison de manifester samedi : non à la guerre civile, et pour que reviennent des jours heureux !

Et 1 et 2, et 3…

RASSEMBLEMENT
CONTRE LES LOIS LIBERTICIDES
SAMEDI 12 DÉCEMBRE – 10 h 30
DEVANT LA PRÉFECTURE – TROYES

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. André dit :

    J’ai bien noté l’orthographe de raisonner dans le tweet. On voit réellement avec quoi ils pansent, oups ! pardon avec quoi ils pensent 😤
    Je rappelle à ce propos que dans la même veine Luc Ferry invitait les flics à se servir de leurs armes en janvier 2019 et que ce type, ancien ministre de l’EN est encore présenté comme un philosophe. Sans doute, mais bien plutôt un philosophe des forces noires que des lumières 😩

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :