“Paul, mon chéri, nous avons gagné !”… Aube Dorée condamnée…

C’est par ces mots, les bras levés, que la mère du rappeur Pavlos Fissas, assassiné par les fascistes grecs d’Aube Dorée, a accueilli la décision historique du tribunal déclarant qu’Aube Dorée était une organisation criminelle.

Sept membres du Parti ont été reconnus coupables de la gestion d’une organisation criminelle. Onze autres anciens parlementaires ont été reconnus coupables d’appartenance à une organisation criminelle. Ils risquent entre cinq et quinze ans d’emprisonnement et Jorgos Roupakias, un militant d’Aube Dorée, risque même d’être emprisonné à perpétuité. Il avait avoué le meurtre de Pavlos Fyssas, un musicien de la scène de gauche. Quinze autres partisans du parti fasciste ont été reconnus coupables de complicité. En outre, tous ceux qui ont participé à des attaques brutales contre des pêcheurs égyptiens et des membres du syndicat communiste PAME ont été reconnus coupables. Les victimes ont été battues avec des matraques et des barres de fer. Les observateurs parlent de “groupes d’assaut” qui ont commis ces actes.

Les nombreux manifestants, qui s’étaient déjà mobilisés hier, montrent dans les images ci-dessous leur joie à voir la justice enfin triompher après huit ans de lutte…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.