Quartier Jules Guesde : Un projet « Ambitieux » ?

Source L’Est Éclair

Une ambition pour le quartier Jules Guesde ?

C’est ainsi que Troyes Habitat présente le projet sur son site internet.

Pour Troyes Champagne Métropole (TCM), c’est la même chanson où on peut lire sur son site :

En 2015, il a été décidé un « projet ambitieux » pour le quartier :

  • Reconfiguration urbaine complète du quartier afin de changer son image, mieux l’intégrer à la ville, et favoriser son attractivité résidentielle et économique.
  • Une diversification des fonctions urbaines pour créer un quartier actif et ouvert.
  • Un retissage de la vie sociale au travers d’équipements.
  • La régénération du patrimoine de logements avec un objectif ambitieux de démolition et une reconstruction partielle d’un nouveau type d’habitat diversité (nouveau concept  ???).

« L’ambition en quelques chiffres »

  • Sur le site de TCM, on peut lire ceci : « Le quartier Jules Guesde, situé au sud du centre historique de la ville de Troyes, abrite près de 2000 habitants (INSEE) et est exclusivement constitué d’un parc de 963 logements sociaux appartenant à l’Office Public Troyes Habitat. »
  • Dans son édition du 19 décembre 2019, le journal « l’Est Éclair » nous apprend que 129 logements vont disparaître à l’issue de la première phase de démolition de deux tours qui devrait débuter en mars 2020.
  • Dans son édition du 16 février 2019, le même journal indiquait qu’à terme, en 2024, ce sera 12 immeubles (soit 635 logements sociaux), l’école maternelle des Trévois et une ancienne usine de bonneterie qui auront été rasés pour faire place à 214 logements dont 59 logements sociaux, un groupe scolaire, une crèche et une piscine.

Au final, ce sont donc 576 logements sociaux qui disparaissent du quartier à l’issue de ce projet en 2024 !


Position et action de l’Aube Insoumise

Face à cette situation, le groupe d’action de Troyes de l’Aube Insoumise (contact : ga.troyesinsoumise@gmail.com) a mené diverses actions afin de manifester son opposition à un tel projet et d’agir pour tenter d’apporter son  soutien aux habitants du quartier très inquiets. Bien entendu, cette situation dépasse les frontières de la ville et c’est l’ensemble des militants et sympathisants aubois de la France Insoumise qui sont invités à soutenir ces actions.

Après avoir invité les habitants en réunions publiques fin 2019 et début 2020 dans une salle du quartier, le groupe d’action de Troyes, épaulé par d’autres militants de l’Aube Insoumise, a rédigé une lettre ouverte pour interpeller les Présidents de Troyes Habitat et Troyes Champagne Métropole (TCM).

Le propos s’appuie, entre autres, sur le contexte de la crise sanitaire du Covid-19 qui met en lumière l’aggravation des inégalités liées à la pauvreté et à la précarité que l’on observe tout particulièrement dans les quartiers populaires. A cet effet, le contenu de cette lettre est accompagné de quelques graphiques permettant de comparer les niveaux de revenus dans les quartiers de Troyes avec ceux de la Seine-Saint-Denis.
Ce département est en effet le plus pauvre de France et on a pu y observer l’impact dramatique de ce facteur avec une surmortalité de 118,4% entre le 1er mars et le 10 avril 2020, par rapport à la même période de 2019. Le graphique ci-dessous permet par exemple de situer le quartier Jules Guesde ainsi que 4 quartiers de Troyes ayant bénéficié d’une «requalification importante» depuis 2006, par rapport aux quartiers de Seine-Saint-Denis sur le plan du revenu médian et de la part des prestations sociales dans le revenu.

Cette lettre a été envoyée aux intéressés et leur est parvenue. Il s’agit donc désormais de la rendre publique et de la diffuser largement (pour la consulter, suivre ce lien). Elle a été transmise à la presse locale ainsi qu’aux animateurs des livrets thématiques «Logement», «Pauvreté» et «Quartiers populaires». Cliquer sur les images ci-dessous pour accéder aux livrets.

      

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.