“Reconnaissez que nous sommes devant un coup d’Etat”

Voici la question que Mathilde Panot a posée à propos du coup d’état en Bolivie… “L’intégrité physique de plusieurs élus, poussés à la démission par l’armée, est en jeu. La vie de milliers de militants et des populations autochtones dans le pays est menacée par une opposition fasciste et une oligarchie nostalgique des privilèges qu’elle a perdus depuis l’arrivée au pouvoir du premier président amérindien de Bolivie”
En guise de réponse, la secrétaire d’Etat Amélie de Montchalin affirme son soutien au coup d’état !

Peut-être la dite secrétaire n’avait pas reçu les tweets suivants…

"Nous allons les cribler de balles..."
Le coup d'Etat en Bolivie.. Fascisme, racisme toujours contre les plus humbles... Et il y en a qui ne veulent pas appeler ça un coup d'état !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *