Une nouvelle internationale ?

Lire sur le site original
(en espagnol)

Une initiative découverte sur le site de l’agence Pressenza, mêlant interlocuteurs plus (Rafaël Correa) ou moins (Yannis Varoufakis) convaincants.

Appelant à la défense de la démocratie, de la solidarité, de l’égalité et du développement durable, un groupe de référents s’est constitué aujourd’hui, dont Noam Chomsky, Naomi Klein, Yanis Varoufakis, Fernando Haddad et la Première ministre islandaise, entre autres personnes.

Le mouvement dirigé par Yanis Varoufakis Diem25 et l’Institut Sanders ont lancé aujourd’hui la proposition d’une Internationale progressiste, à laquelle ont déjà adhéré plus de 40 différents politiciens et intellectuels de tous les continents, parmi lesquels se distinguent Noam Chomsky, Yanis Varoufakis et Fernando Haddad, entre autres. L’initiative vise à promouvoir l’union, la coordination et la mobilisation des militants, associations, syndicats, mouvements sociaux et partis en faveur de la démocratie, de la solidarité, de l’égalité et de la durabilité.

Diem25 et l’Institut Sanders (fondé en 2017 par Jane Sanders, la femme du sénateur démocrate américain Bernie Sanders) tentent depuis 2018 de former un front commun face à la montée de l’autoritarisme. En 2019, des manifestations de masse ont eu lieu dans de nombreuses régions du monde pour défendre la démocratie, exiger des conditions de vie décentes ou exiger des actions concrètes en faveur de l’environnement. Face à la crise sanitaire et économique provoquée par la pandémie, il est devenu évident que tous les dirigeants progressistes doivent se rallier pour défendre l’assistance médicale universelle, la protection des droits des travailleurs et la coopération internationale.

L’Internationale progressiste est soutenue par un conseil de plus de 40 membres, parmi lesquels des militants et des écrivains comme l’Américain Noam Chomsky ou la Canadienne Naomi Klein, des politiciens comme le Grec Yanis Varoufakis, la Première ministre islandaise Katrín Jakobsdóttir, ou la ministre argentine des Femmes, du Genre et de la Diversité, Elizabeth Gómez Alcorta. Des référents latino-américains comme Rafael Correa ou le Brésilien Fernando Haddad, qui était candidat du Parti des travailleurs (PT) aux dernières élections présidentielles au Brésil, y participent également. D’autres signataires sont l’ancien ministre brésilien Celso Amorim, l’ancien vice-président bolivien Álvaro Garcia Linera, l’acteur mexicain Gael Garcia Bernal, l’écrivain Arundhati Roy, le philosophe Srecko Horvat ou l’allemande Carola Rackete, capitaine de bateau et symbole du sauvetage des migrants en Méditerranée.

La proposition a été dévoilée aujourd’hui lundi avec la présentation d’un site web, où toute organisation ou personne peut s’inscrire et devenir membre de l’Internationale progressiste. Elle œuvre pour un monde démocratique, égalitaire, écologiste, solidaire, pacifique, post-capitaliste (d’économie collaborative), prospère et pluriel. La plate-forme disposera d’un secrétariat virtuel qui sera chargé d’organiser les activités quotidiennes, de soutenir les membres, d’interconnecter les organisations et de lancer des actions conjointes de portée mondiale. Elle disposera de traducteurs, de développeurs web, de designers graphiques et de coordinateurs.

Katrín Jakobsdóttir

En septembre, si la pandémie le permet, un congrès se tiendra à Reykjavik, en Islande, organisée par le parti de Jakobsdóttir, le Mouvement des Verts de Gauche. On y mettra en place l’agenda 2021 de l’Internationale Progressiste.

La plate-forme sera financée par des dons et les contributions de ses membres. On ne permettra pas le financement par des lobbies, les directions d’entreprises de combustibles fossiles, les assurances santés, les compagnies pharmaceutiques, de multinationales technologiques, le système bancaire (avec quelques exceptions), les fonds d’investissement, les fonds de recouvrement et les compagnies agro-alimentaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.