Une trentaine de personnalités et près de 200 soutiens contre le licenciement d’Eric Bezou

de Paul Morao
jeudi 21 mai

Le 12 mai dernier, Eric Bezou recevait un mail l’avisant de la volonté du ministère du travail de passer outre la décision de l’inspection du travail de refuser son licenciement. Un nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose le syndicaliste à la SNCF, qui tente depuis un an de le licencier pour avoir commis l’affront de s’agenouiller symboliquement devant un supérieur hiérarchique.

Malgré l’avis de l’inspection du travail, le ministère choisit donc l’acharnement, en phase avec la volonté de l’entreprise de se débarrasser d’un syndicaliste un peu trop combatif, connu pour avoir soutenu de très nombreux collègues. Une réputation qui a à nouveau suscité un vaste élan de solidarité, de la part de collègues et de personnalités, qui ont croisé Eric ou ont été marqués par la répression qu’il subit.

Déjà l’année dernière, des centaines de personnes s’étaient mobilisés devant la Gare Saint-Lazare lors de son entretien disciplinaire, et des anciens et anciennes collègues avaient témoigné sur les réseaux sociaux, évoquant les combats menés par Eric pour défendre leurs droits. Face à cette nouvelle offensive, plus de 180 personnes ont répondu à l’appel, ainsi qu’une trentaine de personnalités.

Dans une vidéo publiée aujourd’hui sur les réseaux sociaux, on peut ainsi voir réunis pêle-mêle des figures engagées, syndicalistes, médecins, politiques, journalistes, militant associatifs, gilets jaunes, qui ont souhaité manifester leur soutien à Eric et dénoncer l’acharnement mené par la SNCF et le Ministère du Travail. Olivier Besancenot, Assa Traoré, Jérôme Marty, Antoine Boudinet, Anasse Kazib, Thomas Portes, Erik Meyer, Taha Bouhafs, une diversité de soutiens à l’image des multiples combats menés par Eric, syndicaliste, Gilet jaune, écolo et militant à Révolution Permanente.

Mais au-delà de ces personnalités, ce sont des centaines de témoignages qui ont afflué suite à l’annonce de l’offensive du Ministère du Travail. Un magnifique geste de solidarité qui rappelle que notre force est dans notre unité, contre les attaques menées par le gouvernement et les directions pour tenter de faire taire la contestation.

Pour signer la pétition, c’est ICI

Actu : soutien de Frédéric Lordon à Eric Bezou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.