Villiers le Bois : Non au projet de poulailler industriel !

C’est un nouveau projet de l’agriculture de la malbouffe et du mal-être animal qui doit voir le jour à Villiers le Bois dans les jours à venir… Malgré l’opposition des habitants, comme le témoigne le compte-rendu de la réunion qui a eu lieu dans le village le 17 septembre, ce projet envisage d’enfermer un peu plus de 29000 poulets dans un bâtiment de 1350 mètres carrés.

L’Aube Insoumise appelle à signer la pétition pour refuser un tel projet :

  • emblématique d’une agro-industrie de la malbouffe
  • inconscient du mal-être animal
  • opposé à toute logique de production relocalisée et de circuits courts
  • aveugle à toute préoccupation environnementale
Clic sur l'image pour signer la pétition

Il faut mettre fin aux fermes usines !

Car la lecture de l’Est-éclair montre bien à quel point l’agro industrie, avec la complicité libérale du gouvernement, dispose de stratégies pour faire ce qu’elle veut. Pourquoi un tel nombre d’animaux, et une telle surface ? Tout simplement parce que “pour construire un poulailler industriel de moins de 30 000 volailles, les contraintes sont limitées. Seuls sont nécessaires un permis de construire (déposé en mairie le 2 mars et validé à la fin juin) et une déclaration auprès de la préfecture (réalisée le 4 mars). La direction départementale des territoires valide de son côté le plan d’épandage. Aucune enquête publique ou information préalable n’est obligatoire.”

Et donc vous avez bien lu… L’absence de concertation a eu lieu…pendant le confinement ! Où est le contrôle des citoyens sur leur environnement, où est la plus élémentaire des démocraties dans cette affaire, quand un projet avec de telles retombées sur la vie quotidienne des habitants se négocient entre les puissances d’argent et une administration aux ordres i

Il faut prendre en compte la condition animale

Dans cette perspective, un groupe thématique de la France Insoumise s’est constitué… Il travaille sur la thématique de la condition animale et de ses impacts en matière éthique, environnementale, sanitaire, culturelle et de justice sociale.

Le groupe est créé en 2017 sur la base du chapitre 45 de l’Avenir En Commun, nous engageant à “Éradiquer la maltraitance envers les animaux”, et dans le but de décliner cette proposition en mesures concrètes.

Ses députés référents sont Bastien Lachaud et Manuel Bompard. 

Le groupe est actuellement animé par Ghalia Mercier et Serge Buchet.

La page du groupe : https://agir.lafranceinsoumise.fr/groupes/4f4eb5a1-46a7-41c0-b0dd-2aa76c8ae44f/

Le contact du groupe : equipe-condition-animale@lafranceinsoumise.fr

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.