« D’autant plus sensible au drame qu’ont été les délocalisations de l’industrie textile dans l’Aube »

Ci-dessous l’intervention de Janny Borca, lors de la présentation de sa candidature dans la troisième circonscription.

janny-borca63 ans
Retraitée du textile
Militante CGT

Vu mon activité professionnelle, je suis d’autant plus sensible au drame qu’ont été les délocalisations de l’industrie textile dans l’Aube depuis des années. C’est ainsi que de nombreuses familles se retrouvent sans emplois et dans la précarité.

Mais cette vague de désindustrialisation, malheureusement, ne s’est pas arrêtée au textile. En quelques mois, l’usine Simpa, qui faisait vivre le bassin d’emploi de Vendeuvre sur Barse, est fermée alors que le carnet de campagne est plein, pour se transporter en Roumanie… Et c’est le  même drame qui vise maintenant l’usine Allia à La Villeneuve aux Chênes, car le trust suisse qui s’en est emparé veut exporter la production au Portugal, où la main d’oeuvre est moins chère. C’est le scandale du dumping social à l’intérieur des frontières européennes.

On se rappelle que la campagne présidentielle de 2012 s’était déroulée en même temps que le conflit des Sodimedical. Qu’est-il advenu des belles promesses ? Rien, et les anciennes ouvrières de l’entreprise, qui se sont battu héroïquement pour défendre l’outil industriel aubois, se sont retrouvées dans les pires difficultés, comme ça a été le cas pour celles de VSP, à qui la justice de classe a refusé un dédommagement décent…

Alors oui, dans ce contexte, poser la question de la réindustrialisation, c’est poser la question de l’avenir du département.

Dans notre programme L’Avenir en commun, cela passe par un certain nombre de mesures, dans un chapitre à juste titre intitulé «Protéger et partager» :

instaurer un protectionnisme solidaire pour produire en France
engager un plan de relance de l’activité et de l’emploi au service de la transition écologique
en injectant 100 milliards supplémentaires dans l’économie pour des investissements socialement et écologiquement utiles
en transformant les 41 milliards annuels du pacte de responsabilité et du CICE pour financer les travaux et les activités socialement et écologiquement utiles
mobiliser l’argent pour financer les petites et moyennes entreprises et la création d’emploi, par la création d’un pôle public bancaire et en accordant une licence bancaire à la Banque Populaire d’Investissement pour qu’elle puisse se financer auprès de la BCE.
protéger l’économie sociale et solidaire
empêcher les licenciements boursiers
abroger la loi Le Khomri
travailler moins pour travailler tous : 6ème semaine de congé pour tous les salariés ;
majorer les heures supp (25 % pour les quatre premières, 50 % ensuite)
revenir sur le travail du dimanche
instaurer une allocation d’études pour permettre aux jeunes d’étudier sans avoir à travailler ;
rétablir le droit à la  retraite à taux plein à 60 ans, ramener la durée de cotisation à 40 annuités.

C’est pour ça que je propose ma candidature, dans le cadre de la France insoumise, pour l’élection dans la 3ème circonscription de l’Aube.
Je porterai avec courage et détermination notre projet, pour L’avenir en commun, avec Jean-Luc Mélenchon et, localement, avec les insoumises et les insoumis pour redonner le pouvoir aux Aubois.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s