L'Aube Insoumise

Debout les femmes, une “contagion d’espérance”

“Une contagion d’espérance” : c’est la belle formule de François Ruffin dans cette interview pour souligner la porté du documentaire qu’il a co-réalisé avec Gilles Perret.

Car en effet, quitte à faire mentir l’étymologie, être de gauche ne doit pas nous amener à être toujours sinistre (1), à ne pointer que ce qui ne va pas, et donner l’impression d’être à jamais dépassé par les difficultés qui se dressent sur le chemin de l’émancipation. Au contraire il nous faut être porteur, au plus profond des difficultés, d’un message d’espoir et d’enthousiasme.

C’est ce message que nous essaierons d’élaborer collectivement au cinéma Le Vagabond, vendredi 19 novembre à 20 h 30, à Bar sur Aube, au fond de ces régions rurales. Une projection d’autant plus justifiée quand on entend François déclarer : “Au fond, investir dans ces métiers là, c’est donner un avenir aux classes populaires des campagnes !”

Bonne nouvelle enfin, des camarades impliquées dans ces luttes, au plus près de ces réalités, ont accepté de co-animer le débat. Merci d’avance et… on compte sur vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :