L'Aube Insoumise

Des manifestants israéliens soutiennent le peuple palestinien malgré la répression

Lire sur le site original

Ci-dessous un article d’Augustin Tagèl sur le site Révolution permanente, montrant que la solidarité est une affaire de classe et non de nationalisme !

Des manifestations organisées par les communautés juives et palestiniennes d’Israël ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, certaines ont même été réprimées. Des organisations juives ont également exprimé leur solidarité à travers le monde.

Ces derniers jours ont vu se dérouler dans la ville de Jérusalem des actes de violence inouïs, marquant le point culminant de la politique colonialiste d’Israël, empêchant d’abord à la communauté musulmane l’accès à l’esplanade de la vieille ville et l’accès aux mosquées, puis déployant la police à l’intérieur de la mosquée d’Al-Aqsa, l’un des trois sites les plus importants de l’islam, afin de disperser les fidèles présents à la prière.

Les mêmes balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes ont été ensuite utilisées pour réprimer les manifestations contre la colonisation forcée ayant lieu dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est. Une colonisation qui se base sur l’expulsion de plusieurs familles palestiniennes. La répression a fait au moins 90 blessés.

Ces évènements ont très rapidement provoqué des mobilisations à Jérusalem et dans la bande de Gaza mais aussi dans plusieurs villes israéliennes où sa population palestinienne a protesté contre cette énième provocation de l’Etat israélien. La réponse du gouvernement de Netanyahu a été l’accentuation de la répression, des arrestations de Palestiniens israéliens et des bombardements criminels contre Gaza, environ 500 raids aériens en 48 heures. Cette répression et agression militaire est accompagnée d’une campagne de haine contre les Palestiniens d’Israël.

C’est dans ce contexte difficile de répression et de stigmatisation que dans plusieurs villes israéliennes, dont Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa, des Juifs et des Arabes israéliens ont organisé des rassemblements pour exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien. Dans ces actions les manifestants ont demandé l’arrêt immédiat des bombardements, de la répression et des expulsions des familles palestiniennes de Jérusalem-Est.

Plus d’une centaine de personnes ont été arrêtés et 31 personnes sont encore détenues à la suite de ces manifestations de soutien. Parallèlement, le gouvernement israélien continue à attiser la haine contre les Palestiniens, à l’image du ministre de la sécurité intérieure, Amir Ohana, qui appelle les citoyens portant des armes à épauler les autorités.

Plusieurs organisations juives internationales (Jewish Voice for Peace, Yachad, If Not Now) ont également exprimé leur soutien à la population palestinienne contre les méthodes brutales du gouvernement Israélien en vue de la judaïsation complète de la capitale.

Au moment où le gouvernement israélien tente de faire oublier la crise politique que traverse le pays depuis plusieurs mois en utilisant une nouvelle fois la « carte palestinienne », la solidarité entre les exploités et opprimés israéliens et palestiniens est fondamentale ; il s’agit d’une arme implacable contre l’idéologie réactionnaire du sionisme et contre l’Etat colonialiste d’Israël. Malgré leur taille modeste, ces manifestations d’Israéliens en faveur du peuple palestinien revêtent un caractère très progressiste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :