L'Aube Insoumise

Elections régionales en pays de Loire : un pas de plus à droite !

Au début, en ouvrant le mail, je me suis dit, tiens, en voilà un qui est en retard pour le premier avril ! Au temps pour moi, la France Insoumise, dans son audace politique inégalée, va pousser le sens du consensus jusqu’à se rallier derrière Mathieu Orphelin, ex-député LREM, “pour faire entrer la voix des Insoumis au Conseil Régional” !

Ainsi cet article d’Ouest-France :

Que Mathieu Orphelin continue de naviguer dans les cercles de l’oligarchie (de gauche, of course !), c’est son problème : il n’empêche que les Insoumis qui militent sur le terrain, dans les syndicats, les associations, sont confrontés tous les jours aux conséquences des saloperies qu’il a votées en acceptant les ordonnances qui ont porté un coup définitif au droit du travail… Comme le disait Loic Prudhomme lors de son intervention à l’assemblée, ” ces mesures (les ordonnances sur la loi travail) généralisent la précarité et portent un coup dur aux droits des salariés : facilitation des licenciements, encadrement du pouvoir des prud’hommes, marginalisation de l’action syndicale et des représentants du personnel, fin de la santé et de la reconnaissance de la pénibilité au travail. Une loi faite par le Medef, pour le Medef.
Mais nous sommes persévérants et continuerons à nous inscrire dans le sens de l’histoire, celui du progrès social. ” Pourtant Loic Prudhomme (allié lui au NPA en Nouvelle-Aquitaine) n’est pas encore un ex-LFI !

On nous répondra là, comme depuis le début, que ce sont des questions générales, d’ordre national… qui ne relèvent pas de ces élections ! On est bien d’accord que les élections ont un périmètre parfois très réduit aux ambitions personnelles, c’est ce qui les différencie de la lutte des classes qui fédère le peuple contre un adversaire commun, le même partout, le capitalisme ! Mais alors, que penser du fait que le dit Orphelin, sans doute à cause de ses virulentes convictions d’écolo de ravalement de façade du capitalisme, ait aussi voté pour le projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire, basé sur le rapport Spinetta qui préconisait la fermeture des petites lignes et la suppression du statut de cheminot ! Vous savez, ces gens qui sauvent, comme à Saint-Pierre de Vence, les passagers d’un TER accidenté en palliant par leurs efforts et leur énergie les failles d’un système à bout de souffle ! Mais c’est avec cette tête de liste, dans les Pays de Loire, que la France Insoumise prétend porter “des mesures de gratuité dans les transports, le développement du service public des TER face à la menace de mise en concurrence.

Bon, ceci dit, je suis un peu vexé, je ne pourrais plus me lamenter sur le fait que le Grand-Est, à s’allier avec le PS, continue à être la région la plus à droite du pays, même en ce qui concerne la France Insoumise… Les camarades des Pays de la Loire remportent le pompon… Avec une argumentation que je vous laisse méditer, dans une lettre adressée par les chef-fe-s de file aux Insoumis-e-s de la Région : “Dans ces élections régionales, La France insoumise est alliée dans 3 régions avec le PCF, 3 avec le Pôle écolo, au moins une avec le NPA. La France insoumise fait la démonstration dans ces élections régionales qu’elle est le plus grand dénominateur commun des forces dîtes de gauche.” En gros on bouffe à tous les râteliers !

Mais ce ralliement surprenant pose une autre question, pas nouvelle malheureusement, celui du fonctionnement démocratique du mouvement : en effet, comme il n’y avait pas consensus au sein du comité de pilotage des Pays de la Loire sur la stratégie à adopter, on s’est évidemment tournés vers les militants … Euh non erreur, pas vers eux, nous sommes un mouvement moderne loin des archaïsmes du vote et de la décision collective… Nos gentils chefs de file ont donc demandé audience au prince et son conseil, à savoir l’espace politique, qui l’a renvoyé aves sa bénédiction et de faire selon leur bon-vouloir en leur bonne région de Loire !

Et on se demande comment on peut retrouver toujours les mêmes mots, le même verbiage, pour présenter des programmes qui sont élaborés avec des partenaires qui vont quasiment d’un bout à l’autre de l’échiquier politique : cela aura pour conséquence gravissime de décrédibiliser complètement la parole de la France Insoumise, de réduire son discours à un énième discours électoraliste… et donc de contribuer à la seule défaite qu’il ne faudrait plus subir, celle que représentera l’abstention massive des citoyen-ne-s qui auront perdu confiance, une nouvelle fois !

D’aucuns ont trompé le peuple en prétendant que leur ennemi était la finance ! N’ayons pas à rougir demain d’avoir prétendu à tort que l’oligarchie était l’hydre que nous voulions abattre !

Lire aussi l’analyse de Révolution Permanente, qui est tout à fait pertinente : Pays-de-la-Loire : LFI réinvente « l’union de la gauche » derrière un ex-macroniste

2 réponses

  1. André dit :

    Au risque de me répéter c’est consternant.
    Au delà de consternant que dire ? Nous avions un bolide depuis l’élection présidentielle de 2012 qui semblait s’améliorer au fil des tours après quelques passages au stand pour corriger, réparer, apprendre. Et puis paf, le gravier comme on disait de Jean Alési.
    Car le pilote du bolide, qui en est aussi son créateur génialement inspiré à l’origine, semble réellement en mal d’inspiration.

    Vantant et vendant avec un talent « augmenté » par l’appui des technologies « modernes » de communication, la bataille pour la démocratie, la bataille de l’eau et cætera, et cætera pour reprendre son tic de langage favori, eh bien, il risque un sacré claquage, voire une déchirure avec le grand écart qu’il nous fait entre les paroles pour la présidentielles et les actes douteux de ralliement de LFI qu’il cautionne pour les élections régionales.

    Pour un grand écart on peut dire « chapeau l’artiste » lorsqu’il s’agit d’un danseur ou d’un acrobate professionnel, mais en politique, j’ai des doutes et ça me fout sacrément le bourdon et aussi un peu la rage, à moins que ce ne soit l’inverse.

  2. Maciazek Denis dit :

    100% d’accord avec l’analyse faite ici pour la région Pays de la Loire.
    Denis
    Insoumis à Metz (Moselle)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :