L'Aube Insoumise

Enfle la vague…

Au fil de la manif...

Merci à Alain pour les rushes, les photos et les commentaires !

Encore une belle manif à Troyes. Il y a deux semaines 700 personnes, la semaine dernière 1000 personnes. Cette semaine 1200-1300 personnes ?!
Comme je l’ai dit ces gens ne sont pas des militants.
Ils ont la foi des nouveaux convertis ! Et c’est heureux.
Il ne rationalise pas la réponse du conseil constitutionnel comme une fin en soit.
Que nenni et toc voici une pancarte au départ de la manif “Honte au conseil constitutionnel”
Et on continue, il y avait foule donc, et plus nombreux encore.
Et même un décompte officiel par l’organisation à l’aide des bouchons que chacun apporte.
Voici le point de collecte, bon enfant, au bas de la rue Émile Zola, juste après départ de la Préfecture.
Dans le cortège multitude de pancartes faites maison.
Des revendication bien loin de la caricature que les média main stream en font, mais de leur part à quoi s’attendre …
Mais aussi loin de l’obsessionnelle étiquette anti-vacc qui semble refroidir nos ardents camarades du marxisme patenté.
 
Quelques slogans portés en bandoulière ?
“PARENTS EN COLÈRE
Élèves “non vacinnés” évincés = pestiférés = discrimination”
LAISSEZ NOS ENFANTS”
Des familles en nombre, c’est remarquable mais non on ne vient pas chercher nos enfants dans nos bras.
C’est dans l’hymne national bon sang, il aurait dû s’en douter le Blanquer !
 
Et sur le dos de cette fillette … “Je ne veux pas vivre comme ça” (un QR code sur le front)
Sur le dos de son porteur, un slogan plus radical encore “Mon corps – Mon choix – Liberté vaccinale”
Presque un slogan féministe, non ? Lecture universaliste ! 😉
“Respect du choix individuel – nous avons droit au scepticisme”
Cela fait penser au siècle des lumières, bref universalisme encore !
Les Gilets Jaunes ressortent.
Et que dire de celui-ci, très loin à mon avis, d’un bourgeois égoïste qui avec le pass perdrait son petit confort pour aller au restau !
“La tyrannie sanitaire marque l’impossible redémarrage du capital” sous-titre Guerre de classe !
Tout un peuple dans la rue, sous les bannières les plus diverses, et bien sur au centre de l’image comme toujours notre Éternel Gaulois Réfractaire local !
Émotion et recueillement même, place du Marché des Halles quand une chorale entonne le “Chant des Partisans”.
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.
 
Refrain repris par l’assemblée qui n’est dès lors plus une foule.
Et applaudissements nourris au final.
 
Surfait ? Mais comment construire une unité de cette diversité ?
Sinon par la reprise de tels symboles.
Évocation de ceux qui ont construit et la libération, et la république sociale imaginée au cœur de la nuit par le CNR.
La République est indivisible, en voici la preuve vivante.
Puis nous avons fini comme les fois précédentes ce parcours devant la préfecture.
Dispersion dans la calme toujours vers 17h30.
En prime nous avons été épargné par l’orage.

ON SE DONNE RENDEZ-VOUS
SAMEDI PROCHAIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :