L'Aube Insoumise

Hadrien Toucel : le fil rouge de l’Avenir en Commun, c’est l’harmonie

Merci à Viviane de nous avoir fait remonter son appréciation de la réunion qu’Hadrien Toucel, coordonateur du programme de l’Avenir en commun, a tenue dans le cadre de la campagne présidentielle le mercredi 6 avril au Petit Louvre à Troyes. Seules les obligations légales en termes de campagne nous ont empêchés de publier cet article plus tôt

Impressionnante prestation de ce jeune trentenaire diplômé de Sciences Po, qui démontre une fois de plus les qualités, de par notamment la diversité des compétences et des approches, de la fourmilière de talents de l’équipe qui entoure notre candidat Jean Luc Mélenchon.

Les images viennent de la page Facebook Troyes Insoumisehttps://www.facebook.com/Troyesinsoumise

Notre monde est entré dans une ère d’incertitude écologique sans précédent. Les seules réponses de nos dirigeants, Macron en tête, sont la violence sociale et le saccage de la nature.

Il faut construire une société de l’entraide pour l’harmonie des être humains entre eux et avec la nature. Cet objectif du programme l’Avenir en commun pour l’Union Populaire, va être le fil rouge de toute la démonstration d’Hadrien.

Une société de fraternité basée sur le principe de solidarité et non de charité.

Des exemples imagés et très pédagogiques de la méthode de casse des services publics par le pouvoir en place et quelques uns de ses prédécesseurs… l’objectif étant la main mise du privé et des actionnaires sur ce service public rendu inefficient. En un mot : “Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage”.

  •  L’utilisation des technologies informatiques non pas pour simplifier les tâches mais pour compliquer et deshumaniser les relations agents fonctionnaires et usagers, exemple criant dans le domaine du social où des assistantes sociales voient leur temps consacré aux “paperasseries administratives” multiplié par trois au détriment de la qualité de la relation d’aide et du nombre des bénéficiaires de cette aide. 
  • Le maintien à escient ou même l’organisation du déficit (par notamment des  “missions nouvelles) d’organismes essentiels à la solidarité, dont la sécurité sociale est l’exemple le plus prégnant ( je pense à la PCRomania )
  • L’organisation de la pénurie : suppression des lits d’hôpitaux, des services publics de proximité… l’objectif étant la main mise du privé et des actionnaires sur ce service public rendu inefficient. En un mot : “Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage”.

Les exemples qui pleuvent prouvent le long travail d’enquête fait notamment de rencontres avec les associations, les acteurs de terrain, les témoignages citoyens…pour élaborer le programme de l’Avenir en commun. Partir des besoins pour rechercher des possibles:

La mesure clé : convoquer une Assemblée constituante pour passer à la 6ème République.

1° Inscrire dans la Constitution le principe de “la règle verte” selon laquelle on ne prélève pas chaque année davantage à la nature que ce qu’elle est en état de reconstituer ;

2° Bloquer les prix des produits de première nécessité ;

3° Adopter une loi de lutte contre le sexisme et les violences faites aux femmes, en allouant le milliard de budget demandé par les associations ;

4° Se retirer immédiatement du commandement intégré de l’OTAN puis, par étapes, de l’organisation elle-même.

S’ensuivent diverses questions pratiques et débat avec le public. 

En conclusion de ce débat, un beau résumé d’un auditeur médecin :

“Jean Luc MELENCHON est un humaniste ,qui souhaite l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature, j’ai assisté à son meeting à Marseille, j’ai pleuré, faisons lui confiance, en ce qui concerne les “détails ” pratiques de mise en place du programme, laissons faire les experts”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :