L'Aube Insoumise

La France doit condamner les opérations israéliennes en cours

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise

La répression qui s’abat au cœur de la vieille ville de Jérusalem à l’encontre des palestiniens est un épisode supplémentaire, et criminel, de la politique d’expropriation menée par les gouvernements Netanyaou à l’encontre des palestiniens de Jérusalem Est.

Nous dénonçons ce processus en cours depuis des années. L’expulsion des palestiniens prend des formes diverses et toutes scandaleuses : « squat » de maisons palestiniennes par des extrémistes israéliens avec le concours de l’armée, refus d’installer l’eau courante dans les immeubles palestiniens, implantation de colonies israéliennes au cœur des territoires palestiniens de Cisjordanie. Cette grande expulsion a un but : rendre irréversible la main mise d’Israël sur tout Jérusalem. Ce qui annulerait toute chance de paix entre les deux peuples qui passe par la possibilité que Jérusalem soit une capitale partagée comme le réclament les résolutions de l’ONU.
Cette politique est évidemment dramatique pour le peuple palestinien mais à terme mauvaise aussi pour le peuple israélien.
Elle est enfin contraire au droit international.

C’est pourquoi le groupe LFI demande au gouvernement français d’intervenir en condamnant les opérations israéliennes en cours.

Après l’interdiction de Darmanin
le communiqué de la France Insoumise

Alerte violences – appel à sang froid

13 mai 2021

L’odieux communiqué du Ministre de l’Intérieur

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise.

Le ministre Darmanin veut interdire toute manifestation de soutien aux Palestiniens pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens et le respect du droit international. L’intention de Darmanin et de ses amis est de provoquer des violences et des débordements. Il veulent permettre de stigmatiser tous ceux qui veulent arrêter la politique du gouvernement d’extrême-droite israélien. Il ne faut pas leur en donner le prétexte.

Déjouons la provocation : organisons une marche, à un autre moment, dans un front large et protecteur d’organisations politiques, syndicales et associatives. Ne tombez pas dans le piège tendu. La majorité du groupe d’amitié France Israël de l’Assemblée nationale autour d’Aurore Bergé vient de se prononcer pour un soutien sans conditions à la politique de Netanyahou. Ces députés n’ont aucune autorité à l’Assemblée nationale.

Ces propos ne sont tenus que pour provoquer ici même, en France, le dégout et l’indignation. Leurs auteurs espérent une colère incontrôlée et propice aux provocations comme on a pu en observer dans le passé.

Hier le président de l’AFPS Bertrand Heilbronn a été honteusement arrêté à la sortie d’une audience au Quai d’Orsay. Cela après que sa mobilisation ait été soudainement interdite Pourtant elle avait été d’abord autorisée. Il a été mis en garde a vue sans autorisation d’un juge et gardé menotté avant d’être libéré sans autre explication. Autant de provocations destinées à provoquer des incidents. Heureusement le sang-froid l’a emporté. 

Les provocateurs gouvernementaux veulent à tout prix obtenir du désordre. Darmanin et le préfet Lallement veulent importer en France la guerre israélo-palestinienne. Ils veulent diviser les Français sur des motifs qui les détournent de leurs mécontentements sociaux et de leur attachement au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes odieusement bafoué en Israël.

1 réponse

  1. AndréAndré dit :

    Voir à ce sujet l’interpellation par Clémentine Autain du secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :