L'Aube Insoumise

La transition politique avant toute autre transition !

En raison de sa vaste portée géographique et des droits presque illimités qu’il accorde aux investisseurs dans le secteur de l’énergie, le Traité sur la Charte de l’Énergie est sans doute plus dangereux pour les finances publiques, les politiques d’intérêt public et la démocratie que d’autres traités internationaux d’investissement. A l’échelle mondiale, aucun autre accord n’a déclenché plus d’attaques des investisseurs contre les États que le TCE.

Lire un résumé ici TCE-CNCL7mars2020

Comme tous les autres accords, celui-ci n’a donné lieu à aucun débat démocratique.

Un processus de révision du TCE a commencé à Bruxelles le 11/12/2019. Il s’agit de s’en retirer, car toute modification du TCE ne peut avoir lieu qu’à l’unanimité.

On ne sortira de ce bourbier que par une véritable transition politique préalable à la possibilité de toute autre transition.

1 réponse

  1. Michel Bach dit :

    Ça en fera une de plus, mais ce serait une campagne justifiée que de mobiliser contre ce traité… La crise actuelle du coronavirus montre bien que l’électricité est dans nos sociétés un bien commun qui doit absolument échapper à la crise marchande. Dans le document en lien dans l’article, on apprend par exemple que les sociétés tchèques et autrichienne sont en intente d’action contre la Bulgarie : pourtant la façon rapace dont elles avaient géré la privatisation du réseau national bulgare (avec un accord léonin leur garantissant un rendement minimum de 15%) avait précipité les gens dans les rues, et a entraîné l’instabilité politique. Jusqu’à ce qu’une de ces sociétés revende ses avoirs bulgares à une micro-entreprise détenue.. par le ministre bulgare de l’énergie… C’est en moins drôle Le Juge façon Lucky Luke : la loi des brigands par des brigands pour des brigands.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :