L'Aube Insoumise

Meeting de l’Union Populaire à Troyes : “C’est possible !”

C’est ce dont étaient sans doute déjà conscient-e-s les 160 citoyen-ne-s environ qui étaient venus à Saint-Julien-les-Villas écouter Adrien Quatennens et Mathilde Panot, dans le cadre des très nombreuses réunions publiques organisées par le mouvement pour la campagne présidentielle. A la différence de bien d’autres, et d’un autre en particulier, nous n’accepterons pas que la campagne de l’élection présidentielle, moment démocratique fondamental dans le cadre des institutions de la cinquième République, passe aux oubliettes…

Paroles de terrain

En introduction du meeting, Gaëtan Seffals, professeur d’espagnol, militant syndical CGT, membre du GA de La Chapelle Saint-Luc et chef de file LFI pour les législatives dans la troisième circonscription du département, évoquait la situation désastreuse du système éducatif, la sélection par l’argent… et la nécessité de se battre contre la vague qui s’abat sur l’école en votant pour le candidat de l’Union Populaire et le programme de l’Avenir en Commun.

Ce fut ensuite au tour d’Ingrid Viot, infirmière en EHPAD, d’évoquer les difficultés qu’elle rencontre dans son métier, vu les politiques d’austérité mises en place dans tous les domaines de la santé. Dans son témoignange, elle précise aussi à quel point la ruralité est pour toutes et tous bien souvent un handicap pour un accès à une santé de qualité.

Les députés ont la parole

Adrien Quatennens, géopolitique et le bilan de Macron…
Mathilde Panot, pour une bifurcation et une planification écologique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :