L'Aube Insoumise

Nucléaire : assez de promesses bidon !

Nous reproduisons ci-dessous le palmarès de la première édition des Trophées du nucléaire vert lancé par le Réseau Sortir du Nucléaire. Initiative importante, car sur 12 candidats, seuls 3 s’opposent à cette énergie dangereuse, coûteuse et inadaptable au changement climatique !

Pendant toute la campagne présidentielle, les candidat·es pro-nucléaires ont multiplié les déclarations mensongères, tentant de faire passer l’atome pour une énergie verte.

Pour dénoncer cette mascarade, le Réseau « Sortir du nucléaire » a organisé ce mercredi 30 mars à Paris, la première édition des Trophées « Nucléaire vert » afin d’épingler la politique de greenwashing des candidat·es pro-nucléaires en matière énergétique.

LES LAURÉAT·ES 

🏆 PRIX DE LA MEILLEURE MUSIQUE ☢️

Nathalie Arthaud dans « C’est pas la faute au nucléaire, c’est la faute au capitalisme »

La candidate de Lutte Ouvrière se cache derrière un discours anti-système pour ne pas s’engager à sortir du nucléaire. Une petite musique très utile pour se murer dans l’immobilisme et un manque de courage politique à saluer !


🏆 PRIX DE LA MEILLEURE FICTION ☢️

Marine Le Pen pour sa promesse délirante de ré-ouvrir Fessenheim

Dans un magnifique jeu d’actrice visant à séduire l’électorat ouvrier, la candidate du RN a enchaîné les discours bidons sur le nucléaire pendant toute sa campagne… à commencer par sa promesse de ré-ouvrir la centrale de Fessenheim si elle est élue.


🏆 PRIX DU MEILLEUR DIALOGUE ☢️

Jean Lassalle pour sa langue de bois sur le nucléaire

Celui qui se targue d’être le défenseur de la France profonde critique la présence des éoliennes dans les campagnes … mais oublie de mentionner l’impact de l’activité nucléaire sur ces mêmes territoires ruraux ! Une entourloupe récompensée par le prix de la langue de bois 2022.


🏆 PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO ☢️ 

Eric Zemmour pour son projet délirant de construction de 14 réacteurs

Alors que le chantier de Flamanville accumule retards et malfaçons, Eric Zemmour promet de construire 14 autres réacteurs nucléaires s’il est élu ! Même Scorsese n’aurait pas imaginé un tel scénario catastrophe…


🏆 PRIX DU MEILLEUR SECOND RÔLE ☢️

Anne Hidalgo pour son jeu hésitant sur la sortie du nucléaire

Un programme flou, des références au nucléaire comme « énergie de transition », une absence d’engagement sur le Manifeste de sortie du nucléaire… autant d’éléments qui ne permettent pas à la candidate du PS de se révéler dans cette édition 2022.


🏆 PRIX DU MEILLEUR MONTAGE ☢️

Nicolas Dupont-Aignan qui ne retient que les infos qui l’intéressent sur le nucléaire

Alors que certains se lancent dans de grandes tirades, le candidat de Debout la France se révèle être un adepte des coupes franches ! L’impact désastreux du nucléaire sur l’économie ou l’environnement disparaît de tous ses discours : bravo l’artiste !


🏆 PRIX DU MEILLEUR COSTUME ☢️

Fabien Roussel pour son vêtement de prolétaire vert

Pour camoufler son manque d’ambition en matière écologique, le candidat communiste se drape du costume pronucléaire en promettant qu’il sauvera le climat grâce à l’atome. Un habit un peu vieillot qu’il est le seul à revêtir encore à gauche.


🏆 PRIX DE LA MEILLEURE COMÉDIE ☢️

Valérie Pécresse pour sa blague sur Flamanville

En déclarant « l’EPR de Flamanville va être le plus sûr du monde » la candidate des Républicains remporte incontestablement le prix de la meilleure comédie de l’année. Pour rappel ce chantier accumule tellement de problèmes et dysfonctionnements qu’il n’y a désormais plus que la candidate des Républicains pour oser le défendre publiquement.


🏆 PRIX DE LA RÉVÉLATION 2022 ☢️

Emmanuel Macron pour son coming out pro-nucléaire.

Après s’être engagé, en 2017, à réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 %, Emmanuel Macron change totalement son jeu à l’approche des élections en se faisant l’un des meilleurs avocats du nucléaire. Coaché par le lobby de l’atome, le président-candidat multiplie les promesses bidons sur le sujet ce qui lui vaut aujourd’hui cette mention spéciale du jury.


LA CÉRÉMONIE DE CLÔTURE

Suite à la cérémonie de remise des Prix, les lauréat·es ont posé devant leurs affiches de campagne tout en tentant de faire disparaître, sous une couverture verte, des fûts de déchets radioactifs, symboles de la politique de l’autruche de nos dirigeant·es en matière de retraitement des déchets radioactifs… avant de se livrer à un concours enthousiaste de qui repeindra son affiche en vert le plus rapidement.

Vous n’avez pas pu assister à cette première édition des Trophées « Nucléaire Vert » mais vous voulez en changer le casting ? Marre d’entendre toujours les mêmes dialogues et visionner des films catastrophes ? Alors interpellez les lauréat·es de cette édition sur :Interpellez-les sur promesses-bidons.fr

La position de l’Avenir en Commun

Jean-Luc Mélenchon est signataire du manifeste pour engager la France vers la sortie du nucléaire. Le détail de nos positions est à la page 12 et suivantes du livret concerné à l’énergie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :