L'Aube Insoumise

On a projeté “Debout les femmes !”

Raphaëlle, Josiane et Michel pour présenter la soirée

Un peu plus de trente personnes pour assister à la projection du film Debout les femmes dans le cadre du mois du documentaire au cinéma Le Vagabond.

Merci à toute l’équipe du Vagabond de nous avoir accueillis et de permettre la diffusion de ce film, “pétri de bonté”, comme nous l’a dit Raphaëlle en introduction.

Et merci du cadeau de bienvenue…un petit court-métrage nostalgique du temps où les métiers avait du sens, Tournée de Tom Crebassa et Cynthia Calvi.

A noter qu’après avoir interdit aux facteurs de rendre ces menus services gratuitement aux usagers de la poste, et de tisser ainsi le lien entre service public et usagers, l’entreprise privatisée en fait maintenant une offre commerciale par le biais de sa filiale Axeo…

Du sens, pas de l’argent…

Le chant Debout les femmes !

Devant les spectateurs s’est donc déroulé le film de François Ruffin et Gilles Perret, où nous avons vu des travailleuses confrontées à la précarité, aux difficultés financières et au mépris, affirmer d’abord et avant tout leur amour pour un métier, certes difficile, mais essentiel à la communauté humaine… Merci à Linda, Lydie et à toutes les autres d’être venues parler de leur métier, de témoigner de leur difficulté et de leur attachement à leur mission !

C’est cette affirmation d’elle-même qui a été le moteur du débat qui a suivi la projection : au début femmes absentes pour lesquelles parle un député dans une Assemblée presque vide, elles prennent conscience d’elles-mêmes, elles affirment leur volonté, elles font irruption dans la sphère citoyenne. Scène finale superbe, quoique malheureusement encore utopique : on voit toutes ces femmes entonner l’hymne des femmes dans l’hémicycle, après avoir voté la loi que les députés de la majorité macroniste n’ont eu aucune honte à rejeter.

Encore et toujours une lutte d’actualité

Hasard du calendrier, Josiane a pu rappeler que le jour de la projection coïncidait avec celui du mouvement national des animateurs, qui eux aussi font partie des métiers du lien, appelés par trois syndicats (CGT, Sud, CNT) à se mobiliser pour demander une amélioration de leurs conditions d’emploi, de leur statut, de leur formation, ou encore de leur rémunération…

Merci à vous tou-te-s d’être venu-e-s…

Et rappelez-vous, à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :