L'Aube Insoumise

Pass sanitaire: une préoccupation politique !

Une de nos camarades qui a participé à la manifestation organisée par Réinfocovid, samedi dernier 11 septembre à Troyes, nous livre ici ses réflexions.

À ce jour, ma seule préoccupation politique et je ne suis pas la seule (ouvrons nos yeux et nos oreilles ), est la « vaccination » contre la COVID 19 et de faire sauter ce passe de la honte et les lois liberticides qui en découlent.

C’est pourquoi j’adhère totalement aux manifestations impulsées par Réinfocovid, qui reprend inlassablement les thèmes qui nous sont chers et qui sont primordiaux :

LIBERTÉ  (qui sont toutes bafouées sous le quinquénat Macron et cet état d’urgence qui n’a rien de sanitaire).

NE TOUCHEZ PAS A NOS ENFANTS : les enfants ne sont pas ou très peu concernés par ce virus maladie mais subissent dans leur chair (port du masque à l’école…) et psychologiquement (propagande à grands renforts de spots télévisuels, culpabilisation : ils feraient mourrir leur grand mère en les embrassant, détresse psychologique qui va jusqu’au suicide) la «  gestion ? » politique de cette maladie. Et en plus Macron et sa clique de mercenaires mercantiles voudraient leur faire injecter ce produit expérimental. Pour les enfants, le rapport Bénéfice/Risque de ces injections est simple : ils n’ont rien à gagner et tout à perdre (c’est la roulette russe pour leur avenir et leur intégrité physique). Honte à cette société qui ne sait même pas protéger ses enfants, pire qui s’en sert comme bouclier, c’est une infamie.

Une nouvelle fois les gouvernants (Blanquer en tête) se servent de l’École et de ses fonctionnaires pour relayer leur propagande et faire appliquer leurs dictats. Ceux qui osent s’insurger contre cette pensée unique et veulent aider les élèves à avoir une réflexion critique sont jusqu’à être convoqués et accusés de « délit complotiste », délit qui n’existe même pas dans la loi ! Mais hélas et c’est le cas dans de nombreuses administrations (Établissements de Santé en tête) souvent, les petits chefs non seulement exécutent mais en rajoutent une couche (me vient à l’esprit l’expérience de MILGRAM).

Autre thème de ces manifestations Réinfocovid, LA SOLIDARITÉ ET LA FRATERNITÉ : pour mémoire la lettre d’un infirmier lue samedi dernier en début de Manif qui faisait référence au poème du pasteur Martin NIEMÖLLER : « Je n’ai rien dit »

Dernier grand thème abordé : LA VÉRITÉ  avec pour cible la presse, notamment l’EST ÉCLAIR, qui transgresse allègrement leur devoir d’information pour diffamer, inventer, commenter de façon méprisante les manifestations et actions organisées. Exemples : opération pacifique, calme, respectueuse des usagers d’une trentaine de « lanceurs d’alerte antipasse » au sein de l’hôpital de Troyes, opération filmée par canal 32, relatée par l’EST ÉCLAIR comme une opération commando de… gilets jaunes (la pire insulte qu’ils aient pu trouver…) et relayée par BAROIN et le préfet…

RÉSISTANCE !

 Pour moi, de toute évidence, dans ces revendications de Réinfocovid, rien ne va à l’encontre du programme de l’Avenir en Commun, bien au contraire.

Si seulement la France Insoumise, au plus haut niveau, pouvait « s’arrêter » un moment pour écouter cette détresse, réfléchir à ces revendications pour s’en faire le relai, respecter ce qui devrait être un choix de chacun de se faire vacciner ou non et ne pas chercher à influencer (par exemple en donnant leur statut vaccinal qui ne concerne qu’eux).

Inscrire en article premier du programme électoral de la France Insoumise, la lutte contre les conflits d’intérêts des labos, la corruption, le pantouflage qui font de nos gouvernants des pantins sous la coupe d’orgarnisations mafieuses internationales (voir propos de Carine MONTANER députée d’Andorre dans l’émission du Conseil Scientifique indépendant

Ces organisations qui veulent poursuivre leurs exactions juteuses en fourguant leurs produits expérimentaux au mépris des plus élémentaires principes de précaution, tout en s’opposant à tout traitement médicamenteux, surtout s’ils sont peu couteux, qui rendraient caduques l’absolue nécessité d’un vaccin « sauveur ».

Alors la France Insoumise et son programme «  L’Avenir En Commun » pourrait continuer à être une alternative crédible pour des lendemains meilleurs.

Viviane

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :