L'Aube Insoumise

Procès de Farida : “C’est l’Etat qui fait des doigts d’honneur aux soignants !”

Nous vous avions déjà parlé du cas de cette infirmière, arrêtée avec une brutalité scandaleuse par les forces de police lors de la manifestation du 16 juin 2020… Après quatre mois à s’épuiser à soigner les malades du Covid dans les conditions désastreuses dont sont responsables ceux que cette police a tendance à protéger de plus en plus aveuglément…

Elle revient dans une interview du Media sur son geste, quelques jours avant son procès, le 22 février

Du monde pour la soutenir, et exiger sa relaxe, lors de son procès… Ci-dessous la prise de parole syndicale lors du rassemblement

A l’issue du procès, une peine de deux mois de prison avec sursis a été requise… Décision au mois de mai… Demandons, comme son avocat, la relaxe totale !

Le communiqué Sud santé sociaux

“Mes mains ne blessent pas, elles soignent !”

Le 16 juin 2020, Farida participait à une manifestation à l’initiative d’organisations syndicales et de collectifs Santé à Paris pour dénoncer les conditions de travail déplorables à l’Hôpital Public. A la fin de cette manifestation les forces de l’ordre ont chargé, gazé, nassé les manifestant-es pour les disperser rapidement de l’espace public. Farida, acculée, a eu le reflexe de jeter en défense ce qu’elle avait à sa disposition, deux bouts de bitume. Elle ne voulait pas blesser, simplement essayer de faire face à cet assaut, dans un geste désespéré.
La réponse immédiate des forces de l’ordre : empoignée, violentée puis traînée sur plusieurs mètres au sol ! C’est inhumain ! Farida a été en première ligne, au plus près des patient-e-s, première de corvée, heures supplémentaires, travail dans des conditions dé-plorables sans matériel de protections, subissant les effectifs réduits, la fatigue, le stress, les injonctions paradoxales, pour un salaire de misère. Une profession majoritairement féminine maltraitée.

Où est la logique de cette politique ? 
Hier c’était le « quoi qu’il en coûte » et aujourd’hui on traîne une infirmière qui travaille pour l’hôpital public depuis 20 ans devant un tribunal puisqu’elle a dénoncé l’innommable : Le gouvernement assassine l’hôpital public !

Totale relaxe pour Farida !
La Fédération SUD Santé Sociaux et plusieurs syndicats de notre fédération étaient présents devant le Tribunal de Paris pour soutenir Farida et dénoncer les plans du gouvernement qui détruisent jours après jours depuis plus de 30 ans l’hôpital public, notre protection sociale.
En tous lieux, la Fédération viendra en soutien des camarades qui comme nous défendent nos services publics dont l’Hôpital.

En savoir plus !

Lire l’article de Révolution permanente

Consultes le fil twitter du Media sur le procès

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :