Second tour le 28 juin : ni sécurité sanitaire, ni sécurité démocratique

Ci-dessous le communiqué national de la France Insoumise

Après qu’Emmanuel Macron l’a décidé lors d’un déjeuner à l’Élysée, le gouvernement a pris la responsabilité d’organiser le second tour des élections municipales le 28 juin prochain. Dans le contexte sanitaire que connaît le pays, cette décision revient à tenir une élection sans permettre aux candidat·es de mener de véritable campagne.

Après le fiasco du 15 mars dernier, c’est une nouvelle atteinte à notre vie démocratique. Pour La France insoumise, sans campagne, pas d’élection possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.