Talis : Les profs français, les plus méprisés du monde ?

Depuis les “riens”, on n’en est plus à une insulte près ! Mais la twitteuse ci-dessous a raison par rapport aux propose de la porte-parole d’un gouvernement qui, à défaut de maîtriser quoi que ce soit, a le souci du contrôle de sa communication. Et c’est pour ça que le rapport Talis, qui démontre que les professeurs français sont les plus méprisés du monde, tombe à pic !

Si les professeurs français sont parmi ceux qui se sentent les moins estimés parmi les pays de l’OCDE cela a peut-être  à voir aussi avec la façon dont leur propre institution les traite. C’est la leçon qu’on peut retenir de la publication par l’OCDE d’un nouveau volume de Talis, une enquête touchant 260 000 professeurs de 48 pays. En 2013 l’OCDE estimait qu’il y avait urgence à valoriser les enseignants français. En 2018, Talis démontre que les enseignants français ne sont pas seulement isolés, sous payés mais aussi méprisés par leur institution.

Voilà l’introduction de l’article que François Jarraud consacre à cette question sur le site du Café pédagogique. Si les enseignants François sont parmi les premiers à aimer leur travail, la France se qualifie en queue de peloton quant au sentiment de reconnaissance éprouvé par la profession.

Et François Jarraud de préciser : “La grande particularité du système français c’est d’avoir totalement marginalisé dans leur institution les enseignants. Ce que montre Talis c’est que les professeurs français sont les moins écoutés du monde. Eux le savent. Talis le démontre.”

Il ne s’agit pas de se lamenter, il s’agit de se demander ce que sera l’école le jour d’après… Mais la politique menée par le ministre Blanquer ne peut pas continuer, car, comme le conclut l’article cité :

Le métier est encore perçu chez beaucoup comme un métier à vie et une fonction sociale et non comme un job. Ce sont ces conceptions qui pourraient sauter avec le « nouveau métier enseignant » et « le management de proximité ».

Lire l’article complet sur le site du Café pédagogique en cliquant sur le logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.