L'Aube Insoumise

Vaccinés non-vaccinés tous unis pour nos libertés !

Belle manif à Troyes !
 
Entre 600 et 700 personnes.
C’est pas des habitués qui étaient là.
A croire que la liberté c’est une valeur plutôt de droite. 😊
M’a fait penser aux rassemblements post-Charlie.
Bonne ambiance, pas d’excités.
Des familles, des cathos, le collectif Reinfo Covid à la manœuvre.
Maitre mot : bienveillance, c’est certainement la bonne approche.
Les gens présent étaient fédérés, déterminés.
Laissez nos enfants tranquilles : c’est une ligne rouge.
Beaucoup de femmes, j’ai trouvé.
Tout cela est bon signe.
 
A. 15 heures rendez-vous Préfecture
 
Prises de parole
La porte parole de Réinfo Covid : solidarité et résistance
Une aide soignante : on ne dit pas la vérité sur la réalité dans les hôpitaux.
On ne dit pas tout sur les vaccins et rien que les chiffres officiels, il y a de quoi être inquiet.
Elle va perdre son travail et d’autres aussi sont déterminés de même. (applaudissements) !
 
Parcours
Marseillaise et marche.
Remontée rue Émile Zola –  Boulevard extérieur République –  les Quai – La Cathédrale !
 
Nouvelles prise de paroles, du monde partout en France.
 
HK Danser encore sur le parvis de la Cathédrale et Bella Ciao.
 
Puis retour à la Préfecture 17h30.
 
Analyse politique
J’ai plusieurs fois entendu sur la sono “Ma Liberté de Penser” (Florent Pagny) sic
— Mode Troll
Ça vous calme ça hein, les gauchistes !!! et dire qu’on fini presque à la Cathédrale en plus.
Fin mode Troll —
Et bien oui cette foule sait aussi retourner les symboles.
Mais ce qui la met en mouvement avant tout c’est un attachement profond à la liberté.
Liberté de conscience, de disposer de son corps, de s’occuper de sa santé et de celle de ses enfants.
Surtout les enfants, j’ai vu pas mal de famille, faut pas y toucher aux enfants.
Ces gens ne supportent pas cette ingérence de l’état dans leurs vies.
 
Voilà une ruse de l’histoire : le libéralisme radical se retourne contre le libéral autoritaire, l’ordolibéral Macroniste.
Posons nous la question nous autres militants. Que sommes nous prêts à sacrifier pour une cause plus grande ?
N’avons nous pas trop souvent intégré que le parti, l’intérêt supérieur de la nation, la planète que sais-je ? – que ces causes commandent de s’oublier, du sacrifice et du dévouement. Qu’elle exigence !
Cette foule qui prend place, qui forme peuple nous donne une leçon.
Elle nous montre l’essentiel, celui des lumières : d’abord être debout en humaniste conscient et penser.
Puis agir.
 
Alors bien sûr il y a de l’individualisme aussi, celui de notre époque, mais au fond, certainement inconsciemment au départ, aussi la conviction profonde que l’on est en train d’attenter à quelque chose d’essentiel à l’Homme.
Ils ne s’y trompent pas.
 
Résistance
(slogan qui fut aussi repris avec celui de liberté)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

aubeinsoumise@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :